AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

Tu es l'élu ( Pv avec Philaé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: Tu es l'élu ( Pv avec Philaé) Dim 8 Mar - 19:13






Azazell venait de donner un ordre que certains eurent du mal à accepter mais par peur personne ne le défia. Il gifla une personne avant de l'étrangler un peu. Un de ses hommes l'arrêta et il gifla l'étrangler avant de sortir. Il n'aimait pas qu'on lui dicte ses choix alors il devait sévir à chaque fois. Il passa devant sa sœur qui avait tout vu. Il lui adressa un grand sourire innocent comme un enfant qui venait de sortir d'un jeu bien amusant. Il lui demanda de retourner dans sa chambre et de ne pas en sortir. Il ne devait pas être gêné dans son activité. Il prit le tour de garde et alla dans la cellule d'isolement de la jeune rousse qui apparemment était bien trop sauvage. Il descendit dans une pièce en bas et passa devant quelques femmes qui hurlait rien qu'en le voyant débarquer. Surtout une petite blonde qui ne semblait plus supporter la vue du moindre objet prêt d'elle, il est vrai qu'il c'était bien amusé à la briser, un simple bout de bois l'avait rendu docile. Une petite chienne attendant la mort en quelque sorte.

Il sortit la clé et entra dans la cellule et voyait le regard de la jeune rouquine. Il sortit une tablette de chocolat et en mangea un bout avant de la regarder puis ranger le paquet. Il la regarda et la salua d'un signe de tête. Il s'approcha prêt de ses chaines souriant doucement en sentant les cheveux de la rousse et si elle parlait ou tentait de bouger, elle aurait une claque. Il prit un tabouret et se posa dessus. Il regarda la jeune femme et lui fit sourire:

"Oh j'ai une jolie surprise pour toi ma lionne rousse, j'ai hâte que tu découvres à quel point je peux être gentil .. Je te fais la surprise ou pas .. Je sais pas .. Tu en penses quoi ?" dit il en la regardant puis il reprit " Allez j'ai trop hâte de t'annoncer la nouvelle, au jour d'aujourd'hui tu es ma propriété privé, mon bien, ma chose en quelques sortes. Seul moi pourrait t'accompagner dans tes petites nuits de folies et si tu es sage je n'utiliserais aucun outils d'accord?"

Il sourit à la jeune rousse; dans sa tête cela avait tout de l'excellente nouvelle mais cela semblait moins l'être dans sa tête et il l'aimait ça mais il avait autre chose à lui dire. Autre chose qui lui ferait surement trés plaisir à la jolie demoiselle. Il ne pouvait garder ça pour lui cela serait des plus mauvais et incorrect. Il la regarda et s'approcha d'elle

Compte sur moi pour venir te voir trés souvent ma petite lionne..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is
Ozalee Mc Carthy
and i'm trying to survive
☣ MESSAGES : 249
☣ ICI DEPUIS LE : 17/02/2015

MessageSujet: Re: Tu es l'élu ( Pv avec Philaé) Dim 8 Mar - 23:01

Little Light In The Dark
Lilas & Philaé

J'avais été mis à l'écart pour quelques jours, attacher au fond d'une pièce sombre et humide. J'avais l'habitude d'être ici, une punition selon, mais une vrai bénédiction pour moi, car alors je disposais de quelques jours de répit. Je ne voulais pas m'écrasé, je ne voulais pas montrer la peur et surtout il était hors de question qu'un seul son passe mes lèvres quand ils étaient affairé avec moi. S'était une manière pour moi de ne pas me laisser mourir, de garder mon instinct de conservation et surtout de le montrer que je n'étais pas leur chose. Pourtant, cette manière d'être avait une conséquence, j'étais devenu celle qu'il fallait faire crier et par la même, je dois bien le dire, j'en bavais. S'était chaque fois plus difficile de garder les lèvres scellées alors que mon corps irradiais de douleur. Je devais ma punition pour avoir rie au lieu de hurler, pour m'être moquer de ce petit avorton qui se prenait pour un tortionnaire. Bien sur j'avais mal, bien sur mon corps me suppliais d'abandonné, mais il était tellement risible dans sa manière de faire qui me prouvais qu'il tirait son expérience de mauvais film vu dans la passé. Ce rire m'avait valu l'exclusion et la paix. Bien sur les choses ne s'était pas faite en douceur, j'avais des bleues un peu partout sur le corps et un de mes yeux n'arrivait plus à s'ouvrir, mais au moins ici, je pouvais relâcher la pression, j'étais seule dans le noir et je pouvais me permettre de pleurer.

Trois jours complétement seule, sans manger, juste avec de quoi boire, voilà ou j'en étais quand Azazell fit son apparition dans ma cellule, j'avais peur de lui, il aurait fallut être folle pour ne pas être terrorisé par un homme pareil, surtout lorsqu'on l'avait vu à l’œuvre. Pourtant, une fois de plus je me forçais à ne montrer aucune émotion, je me redressais presque curieuse de savoir pourquoi il venait me voir ici, alors que depuis un an que j'étais là, il ne m'avait pas encore touché une fois, laissant se plaisir à ces monstres de foires. Je le regardais droit dans les yeux, mais je restais silencieuse, ici ouvrir la bouche ne donnait que des coups en retour, j'étais obéissante, je restais muette alors qu'il partait dans des divagations me donnant des sueurs froides. Je voulais rester impassible pourtant, je sentis malgré moi mes yeux écarquillée, ma petite bravade avec l'autre incapable, m'avait attiré les foudre d'Azazell et je compris que derrière sa grande nouvelle, s'annonçait surtout son désir de me briser comme toutes les autres. Je le regardais alors fixement, droit dans les yeux alors qu'il m'annonçait vouloir me visiter très souvent. J'eus le courage de sourire, je savais que mon calvaire allait devenir mille fois pire, pourtant, je ne pouvais pas m'écraser. Je préférerais encore avoir la peste et le choléra plutôt que de t'accueillir entre mes cuisses. A l'instant où mes mots franchirent mes lèvres je savais que j'avais fait une bêtise. Pousser ces idiots de camarade étaient possible sans trop de dommage, poussé Azazell était tout bonnement suicidaire.

 
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: Tu es l'élu ( Pv avec Philaé) Lun 9 Mar - 12:52

Il éclata de rire après sa remarque trés cinglante, il adorait voir les personnes tenter de résister en vain. Il voyait dans les yeux de son jouet qu'elle regrettait son dire mais trop tard il devait sévir. Il se contenta d'une gifle assez forte administré en plein visage cela lui suffirait amplement pour le moment du moins. Il ne devait pas trop l'abimer, pas avant de l'avoir essayer du moins. Il se remit sur son petit tabouret sifflotant et souriant comme si tout était normal pour lui. La violence était son quotidien, la mort il aimait la donner mais avant il aimait briser la personne. Il n'y a rien de plus mélodieux qu'une supplication de mise à mort aprés tout.

Oh madame veut avoir de la répartie très bien. J'ai essayé la gentillesse mais toi tu es une cochonne et tu préfère la violence soit moi aussi j'adore ça alors on va pimenter la partie.  

Il partit chercher l'une des femmes qui était derrière et l'attacha en souriant. La femme tremblait de peur à la moindre approche et n'avait plus parler depuis les sévices que ces hommes lui avait fait subir. Il fallait dire qu'il c'était entourer de brutes épaisses. Sa soeur était opposé à ses pratiques et pour éviter le viol de sa soeur jumelle, Azazell l'enfermait et la libérer juste quand elle apportait la nourriture au détenu. Azazell savait que sinon tous ces jouets disparaitrait dans la nature. Il regarda Philaé avec un sourire et répliqua:

Bon vu que tu as l'air d'aimer la violence, chaque fois que tu me contrediras je ferais une petite entaille sur la petite dame que je viens d'inviter mais si tu tente de me désobéir je pourrais te montrer avec la jolie blonde ici présente à quel point je suis calin avec mes jouets. ( regard vers la blonde) Tu entends toute tes souffrances seront causé par la petite rousse là bas et je te promets que si elle reste bien docile je ne te ferais rien, d'accord?

Il aimait briser les gens et la plupart du temps il n'y avait rien de pire pour l'être humain que de voir la souffrance d'un autre surtout quand elle est causé par notre faute. Azazell s'amusait à voir la blonde faire oui de la tête et jetait un regard presque suppliant à la rousse. Il fit une petite tape sur le visage de la jeune femme blonde et retourna sur son petit tabouret en face de la rousse, un petit regard souriant sur son visage. Il fredonnait presque un petit air musicale, il trouvait sa pratique tout à fait normal et ne comprenait pas les réactions de ses femmes. Il leur offrait de l'amour et elle l'insultait. Les femmes sont incroyables quand elle s'y mette. Son père avait raison, les femmes ne comprennent jamais le cadeau qu'on leur fait. Le sexe est pourtant quelque chose de bien naturel. De tout temps c'était un acte normal et les femmes le comprenaient. Les plus fort obtenait le droit de cuissage sur les femmes. Une période bien belle en gros. Aujourd'hui c'était condamnable, c'était bien stupide de leur part. Il regarda la jeune rousse et parla:

Bon je pense que tu as compris que tu n'es pas en mesure de jouer au héros. Ah j'oubliais si tu veux la peste ou d'autre maladie j'ai quelque outils rouillé bien sympa qui ne demande qu'à être chaud. Alors tu préfére quoi? ( attends une réponse) Bon on  va commencer par deux questions simple " Comment tu t'appelles et quel âge à tu?"


Il commençait simple mais les questions et les demande allaient rapidement se corser. Il regardait la jeune femme blonde tremblante de peur à l'idée que la rouquine ne réponde pas ce qui fit rire Azazell qui la traita de " peureuse". Il se tourna vers la jeune rousse attendant avec hâte une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is
Ozalee Mc Carthy
and i'm trying to survive
☣ MESSAGES : 249
☣ ICI DEPUIS LE : 17/02/2015

MessageSujet: Re: Tu es l'élu ( Pv avec Philaé) Lun 9 Mar - 15:10

Little Light In The Dark
Lilas & Philaé

J'entendis le bruit de la claque, je sentis mon visage se déporter violemment sur le côté et je restais même un instant sonner avant que la douleur ne vienne bruler ma joue. Je sentis une larme couler le long de ma joue, et je savais qu'avec un tel coup, j'allais porter la marque de ces doigts durant plusieurs jours. Je restais le visage sur le côté, je ne voulais pas lui faire face tout de suite et lui laisser le plaisir de voir la douleur traverser mon regard. Heureusement, il ne chercha pas non plus à ce que je relève la tête. Non il préféra m'insulter et me promettre une montagne de douleur. Je dus alors me mordre fortement la lèvre, presque à sang pour ne pas soudain éclater de rire. Il pensait que j'aimais ça, que j'en voulais plus, se rendait-il compte que ces potes m'avaient presque tous ce qui est inimaginable de faire à une femme sans la tuer. Pourtant, si une simple remarque suffisait à un coup si puissant, je n'osais imaginer ce que mon rire aurait déclencher.

C'est alors qu'il sortit, sans un mot de plus, il se leva et disparus dans la pièce d'à côté. J'eus un sentiment de soulagement en imaginant qu'il avait décidé de remettre son petit jeu à plus tard, ce que je pouvais être naïve, après tout ce que j'avais subi, j'arrivais encore à croire que la chance pouvait être de mon côté. Je respirais profondément, fixant la porte en essayant d'oublier ma joue qui brulait et lançait quand soudain, elle se rouvrit à la volée et qu'Azazell revint en trainant une jeune blonde derrière lui, presque par les cheveux et c'est sans ménagement qu'il l'attacha dans un coin de la pièce alors qu'elle se roula en boule pour tenter de se faire la plus petite possible. Je la fixais un long moment, petite chose fragile et sans défense que je m'étais promis de ne jamais devenir. J'avais assisté à quelques unes des horreurs que les monstres lui avaient fait subir et je savais qu'elle ne parlait plus du tout. Je reportais alors mon attention sur lui, je le fixais droit dans les yeux, même si je savais qu'il n'aimait pas cela, je les avais tous toujours regarder fixement, même lorsqu'ils me souillaient je refusais de baisser les yeux, cela m'avait valu des coups et des punitions parfois plus sévère, mais je ne lâchais pas, ils finiraient par me tuer et je refusais que se soit en petite chose chétive et apeurée.

Il m'expliqua alors que chaque fois que je répondrais, chaque fois que je rirais où que je ne me laisserais pas faire alors c'est cette petite blonde innocente qui payerais pour la bataille que je menais. Mon regard allait de l'un à l'autre, mon esprit venait de se mettre en mode grande réflexion, je savais qu'elle avait souffert tout comme moi, mais devait-elle souffrir plus parce que je ne pouvais pas être une petite chose docile. Etais-je le même monstre que lui à ne pas prendre la vie des autres en compte juste pour montrer combien j'étais forte. Je respirais profondément et le regardais droit dans les yeux, restant insolemment silencieuse alors que de toute évidence savoir si je voulais qu'il me blesse avec ces outils rouillés attendaient une réelle réponse. Je m'étais de nouveau redresser et le silence dura quelques secondes avant qu'il ne recommence avec ces questions. Mon prénom était une chose qu'aucun d'eux ne connaissait, depuis six mois je l'avais précieusement gardé, j'avais craché au visage du premier qui me l'avait demandé et j'en avait mordu plusieurs autres. Chaque fois la réprimande avait été sévère, mais s'était resté mon jardin secret. Cette fois pourtant, je ne pouvais rien faire, je restais silencieux, le fixant alors que j'hésitais, mais c'est alors que je le vis manquer de patience, se lever et s'approcher de la petite blonde qui déjà pleurais en poussant des plaintes aiguës et me suppliant du regard de parler. Philaé, j'ai 23 ans. Je lui décrochais un regard noir, alors que les insultes se précipitaient au bord de ma bouche et que je devais tout mettre en œuvre pour ne rien lâcher.
 
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: Tu es l'élu ( Pv avec Philaé) Mar 10 Mar - 10:47

Il sourit en entendant le prénom et l'âge. Elle commençait à se laisser faire, malheureusement d'ailleurs il adorerait abimer la blonde, la faire un peu souffrir quoi et Azazell était quand même un homme de parole. Il tenait toujours les promesses qu'il faisait jusqu'à présent alors pourquoi changer. Il tapa dans ses mains en faisant un petit cri de joie " J'adore ce  jeu" . En faites il se foutait pas mal de l'âge, plus jeune ou plus vielle il ne l'aurait pas mieux traiter. Dans le passé il n'a jamais pu se venger sur sa mère alors c'est les femmes qui prendrait à sa place. Il trouvait cela tout à fait normal après tous. La vengeance a apporté les croyances de tout les hommes. L'histoire elle même a été crée par la vengeance. Ce nouveau monde aussi magnifique soit il apporte un nouvelle ére celui de la rédemption des faibles et de la survie des faibles. Aprés avoir eu enfin ce qu'il voulait il rétracta son canif.

Tu vois c'est pas bien compliqué Philaé. Ton prénom sera notre petit secret comme la marque que tu m'appartiens. Je t'imaginais à peine mineur bien dommage mais cela fera l'affaire. Tu es une bien belle fleur Philaé, ce sont les belles fleurs les dangers de ce monde. Tu profiteras de tes charmes pour arriver à tes fins vous êtes toute les mêmes. Passons deux nouvelles questions " Etait tu vierge avant qu'on s'occupe de toi et Crois tu être prêt à affronter ce monde?"

La premiére question était volontairement incorrect et poussé pour qu'elle ne daigne faire aucune réponse puis même si elle répondait Azazell adorerait ça. Il n'est pas homme à ne pas profiter des problèmes d'autrui. Il n'avait pas de pitié, ce monde n'en avait pas eu pour lui. Alors pourquoi devait il avoir de la pitié pour ceux qui y vivait, non c'était interdit, pas possible. Il ne voyait pas l’intérêt même d'être bon dans ce monde de brute. Il sourit et la regarde:

Ecoute moi je vais te dire je m'appelle Azazell ce qui signifie en hébreux " la force de Dieu" voit tu Dieu m'a mis sur ta route.. Tu n'es pas croyante au moins? Tu sais que tu as un côté qui m'attire toi? Je me suis toujours demandé si les rousses était rousse de partout? Tant fait pas je compte pas vérifié je te croirais sur paroles

Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is
Ozalee Mc Carthy
and i'm trying to survive
☣ MESSAGES : 249
☣ ICI DEPUIS LE : 17/02/2015

MessageSujet: Re: Tu es l'élu ( Pv avec Philaé) Mar 10 Mar - 18:02

Little Light In The Dark
Lilas & Philaé

J'avais cédé et je me sentais minable de l'avoir fait, pourtant, je me sentais aussi heureuse de ne pas avoir fait souffrir la petite blonde, sans quoi, il aurait fallut que j’apprenne à vivre avec ce que j'avais fait et je n'étais pas sur d'être prête à faire ça. Il se mit à taper dans ces mains et j'avoue, j'ai sursauté devant cet air heureux qu'il avait soudainement, je le regardais mauvaise et attendis qu'enfin il cesse son petit jeu et qu'il prenne ce pourquoi il était venu. Je pouvais supporter de me faire violer par cet homme, j'étais suffisamment forte, par contre son éternel babillage me tapais sur les nerfs et je sentais que cela risquais de me faire dire ou faire des choses qui serait ensuite extrêmement douloureuse pour moi ou une autre. Il rangea finalement son canif et je me permis de respirer un peu, pourtant le soulagement fut de courte durée quand je le vis s'approcher de moi pour parler, il semblait heureux de connaitre mon prénom, moi ça me rendait malade qu'il puisse le prononcer ainsi, je détournais la tête, je ne voulais pas le voir près de moi, je ne voulais pas sentir son haleine fétide et je tentais un instant d'oublier que le souffle chaud que je sentais sur ma peau était le sien. Je pensais qu'il se lasserait vite du jeu des questions pourtant il semblait intarissable et curieux de tout. Pourtant sa question provoqua chez moi une immense hilarité, je lui éclatais de rire au nez et eut un mal fou à m'arrêter, les larmes me montaient aux yeux et je savais que j'étais en train de provoquer sa fureur, mais je ne pouvais pas m'en empêcher. Le faite de parler de ma virginité, comme si cela était un prix me semblait d'un absurde finit. Et qu'est ce que ça aurait changé, vos camarades ne s'en serait pas mieux sortie pour autant. Vierge ou non, ces hommes étaient des incapables, certains étaient même impuissant et ne pouvait prendre leur pieds qu'en faisant souffrir les filles. Mon rire se tarit doucement, je laissais de côté l'autre question, étais-je prête pour le nouveau monde, je n'en savais rien. Je ne voulais pas lui avouer que je serais complétement incapable de tuer un rôdeur. Je ne voulais pas qu'il voit la moindre faiblesse en moi.

Il me décrit alors la signification de son nom, franchement, je m'en fichais comme de ma première couche, il aurait pu s'appeler Jean-Hubert, ça aurait été la même chose. C'était un monstre ignoble et je ne répondis pas non plus sur le faite de ma croyance ou non. Il saisit alors une mèche de mes cheveux, jouant avec entre ces doigts et j'eus envie de hurler alors qu'il l'a portait à son nez pour en sentir l'odeur. Non je ne pourrais pas le laisser me violer sans finir par perdre la raison, il me donnait envie de vomir et là je ne voulais qu'une chose, qu'il arrête de jouer avec ma mèche de cheveux. C'est alors qu'il eut une nouvelle question qui était très personnelle, pourtant, si la question de ma virginité m'avait fait particulièrement rire, celle-ci, me mit en colère. J'avais envie de lui cracher au visage pour lui enlever son petit sourire satisfait du visage. Pourquoi est ce que je devrais user ma salive alors que je sais très bien que tu finiras par le découvrir que je le veuille ou non. Je reculais alors vivement mon visage pour lui faire lâcher mes cheveux, j'éprouvais à ce moment une colère horrible, je voulais lui faire mal, je voulais le frapper et cela devait se lire dans mes yeux.
 
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: Tu es l'élu ( Pv avec Philaé) Mer 11 Mar - 12:23

Il rigola et fit un petit geste de main. Il ne voulait rien savoir de tous ça .. Seul son prénom et son âge comptait pour le moment. Un prénom est une arme, une femme qui se fait violer par un homme qui ne connait pas son prénom, peut aider une femme à voir ailleurs mais là quand il la violera à nouveau, il ne manquera pas de prononcer son prénom. Il éclata de rire avec elle avant puis il prit donc son canif et fit une lente lacération à la jeune blonde qui hurlait de douleur. Azazell faisait des petits " Chut tous va bien" pendant qu'il lacérait la jeune femme. Il se doutait qu'elle ne regardait surement pas et il s'en foutait. L'imagination est toujours plus violente que la réalité. C'est ce que recherche les drogués, s'évader pour découvrir que leur monde n'est pas si mal. Une fois la torture finit, il alla voir Philaé et la regarda:

Tu es un monstre Philaé, pour un simple refus de question, TU as fais du mal à une femme innocente. Si tu veux savoir elle s'appelle Luna.

Elle avait maintenant le prénom de cette femme et la torture est toujours plus dure à supporter quand on connait le prénom de la femme qui souffre. Elle faisait ce qu'il était prévu. Il ne voulait pas qu'il réponde à la premiére question ni au suivante d'ailleurs. Il avait juste besoin de ce prénom après tout. Il lécha sa lame pleine de sang et le frotta sur le bras attaché de la jeune femme. Il admira les traces de sang. Azazell se trouva avoir un fort talent pour briser les âmes. Seulement, la jeune Philaé semblait ne pas vouloir plier le genou. Surtout quand elle refusa de répondre à la question " roux du jour". Il la regarda et partit chercher un cahier qui était posé devant la porte. Il l'ouvrit et la regarda puis attrapa violemment les cheveux de la blonde qui n'osait bouger.

" D'aprés les gens qui l'ont torturé, la blonde ici présente s'apelle Luna mais ça tu le sais déjà. Elle était bénévole pour aider les pauvres et bosser comme étudiante. Elle à 24 ans et un jeune frère qu'elle espère un jour revoir. Elle a même un bébé que son copain à. On a jamais réussi à lui mettre la main dessus. Bref ma jeune Luna grâce à notre amie ici présente je te rends la liberté.

Il jeta son livre, donna un coup de pied dans le genoux de la blonde se qui la fit s'agenouiller. Il leva la tête de la blonde sortit son couteau et l'égorgea de façon que le sang de la jeune femme éclabousse les vêtements et le visage de la jeune femme puis il jeta son corps sur elle, éclata de rire et retourna sur sa chaise regarder le spectacle du sang coulant sur la rousse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is
Ozalee Mc Carthy
and i'm trying to survive
☣ MESSAGES : 249
☣ ICI DEPUIS LE : 17/02/2015

MessageSujet: Re: Tu es l'élu ( Pv avec Philaé) Jeu 12 Mar - 9:58

Little Light In The Dark
Lilas & Philaé

Je savais que j'avais encore merdé, ce moment d'hilarité allait couter très cher, mais je ne pouvais pas revenir en arrière, je ne pouvais pas ravaler mes propos et juste rester muette. Je savais aussi qu'il avait chercher cet éclat, il voulait faire du mal à quelqu'un, il voulait me torturer et infligé des douleurs physique. S'était un monstre et que je me sois montrer docile ou non, il aurait trouvé une excuse pour la blesser. C'est à cet idée que je me raccrochais alors que je fixais dans les yeux la jeune femme alors qu'il la coupait à divers endroit, j’espérais qu'elle comprenne ça, j'espérais qu'elle arrivait à voir l'excuse dans mon regard et qu'elle ne m'en voudrait pas à moi, mais bien à lui. Il la rassura, lui disant que s'était enfin fini, un mensonge éhonté et je lu dans le regarde de celle qu'il m'apprit s'appelait Luna, qu'elle ne le croyait pas du tout. J'étais totalement concentrée sur elle, si bien que je ne le vis pas se rapprocher de moi tout de suite. Il se plaça entre nous deux coupant alors le contact visuel et je sentis aussitôt mon regard se durcir. Je vivrais peut être avec l'idée que j'avais fait souffrir une personne innocente, j'en ferais des cauchemars et je n'aurais de cesse de m'excuser, pourtant, maintenant je ne pouvais plus me taire, je ne pouvais plus m'abaisser et devenir la petite chose docile qu'il voulait car alors elle aurait souffert pour rien. Je le regardais droit dans les yeux, il ne se doutait pas qu'en faisant souffrir Luna, il venait de me donner du courage et de la force pour m'opposer à lui jusqu'à ce qu'il décide de me tuer. Je tentais de ne pas montrer le dégout et l'envie de vomir qui m'avait saisit quand il avait lécher la lame et plus encore quand je le sentis étaler le reste de sang sur ma peau.

C'est toute cette haine, ce dégout viscérale qui j'avais pour lui qui encouragea ma nouvelle réponse, s'était idiot, il m'avait pourtant prouvé qu'il s'en prendrait à elle et non à moi à chaque fois que je ne ferais pas les choses comme il le voulait. S'était inconsidéré de ma part, mais j'étais décidé à me battre, à lui montrer qu'il ne gagnerait pas avec toute les femmes, j'allais mourir debout, libre et presque saine d'esprit, je serais alors sa plus grande défaite et cette idée me faisait un bien fou. Pourtant je sentis la tension monter d'un cran quand il sortit sans un mot de la salle, j'avalais difficilement ma salive, je voulais expliquer les choses à Luna, lui faire comprendre que j'étais désolée, malheureusement, il fut trop rapidement de retour, un petit cahier à la main. Je le connaissais ce cahier, une page par fille, pour noter ce qu'ils apprenaient sur elle, je savais aussi que ma page était complètement vide. Je respirais profondément et sentit mon estomac se contracter alors qu'il me lisait tout ce qu'il savait sur la jeune femme. Je ne compris que trop tard ce qu'il allait faire, l l'égorgea soudain, sans une once de regret dans le regard, je fus asperger par le sang de Luna et fermait les yeux et la bouche pour ne pas voir, pour ne pas hurler. Je sentis alors le corps encore chaud de la jeune femme me percuter et je dus lutter pour ne pas laisser mes larmes couler. Je rouvris lentement les yeux, il était là se délectant du spectacle, je le voyait suivre les filets de sang qui s'écoulaient sur mon corps disparaissant sous la chemine que je portais et tâcher le tissus en auréole rougeâtre.

Je perdis un moment la raison, la colère m'aveugla alors et je me mis à vider mon sac, cette fois je savais que s'était moi qui allait prendre, il n'avait plus de dérivatif et ne pouvait pas tuer toutes les filles de la cave juste pour me faire craquer moi, je venais de lui prouver que cela ne suffisait pas à me calmer bien au contraire, chaque fille qu'il blesserait ou tuerait pour me faire faiblir, ne rajouterais que plus de force au contraire, car aujourd'hui je ne luttais plus que pour moi, je luttais aussi pour venger Luna. Tu n'es qu'une pourriture, espèce de connard. Tu te crois bien alors que tu n'es qu'un impuissant incapable de rendre heureuse une femme. Au fond tu n'es peut être qu'un homo incapable de voir en face qu'il voudrait juste culbuter ces hommes alors ... J'étais enragée et mes propos s'il n'avait ni queue ni tête n'avait que pour bute de blesser Azazell, de le mettre en colère peut être, bref de lui montrer qu'il n'avait pas avancé d'un chouilla avec moi. Je fus interrompus dans mon flot d'insanité et de vulgarité par une nouvelle gifle, bien plus puissante que la première, je sentis ma lèvre se fendre et le sang s'écouler de nouveau. Je levais alors les yeux en souriant, à cette instant, j'étais loin de ressembler à un poupée, j'avais le regard assassin et le sourire mauvais. Tu ne me fais pas peur et je suis sur que tu es le pire amant possible. J'eus une petite exclamation de douleur quand il me saisit par les cheveux, j'avais poussé le bouchon très loin, mais si je le poussais à me tuer sans me violer, me faire crier ou pleurer alors j'aurais gagner et lui perdu, je serait toujours dans sa tête, celle qui avait réussit à lui faire perdre le jeu.
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: Tu es l'élu ( Pv avec Philaé) Lun 16 Mar - 9:44

Il ria doucement en la regardant, son manque de respect était dérangeant, irrespectueux et affligeant. Il avait donc sévit. Il avait massacré la blonde et avait prit un malin plaisir à lui faire du mal. Elle le traita d'homo et il ria encore plus fort. Elle manquait de répartie ou elle avait une homophobie qu'il n'avait pas décelé. Azazell dans son esprit venait d'entendre une remarque homophobe et n'apprécia pas du tout ça et il lui mit un sévére coup de poing dans le visage de la rousse. Il la fit saigner un peu du moins le pensait il vu que du sang se trouvait sur son poing.

Madame est homophobe c'est mal. Tu préfère peut-être te faire prendre par chacun des hommes de mon armée par tout tes orifices jusqu'à ce que tu ne sois plus qu'une petite chose brisé. Tu sais ce que je vais faire? Te baiser jusqu'à tu sois enceinte cela serait marrant non?

Il n'était pas sérieux loin de s'attendre à ce qu'un jour cela allait se faire. Elle était dure à briser et Azazell s'amusait tellement. Enfin un vrai défi, il en était tout excité. Il vu son air meurtrier et il adorait tellement ça. Elle commençait déjà à changer, il se souvient de son petit regard angélique quand il avait envoyé son armé sur le lycée. Il l'endurcissait au lieu de la briser , il haussa les épaules .. Peu importe ce qu'il serait il hanterait à jamais son âme. Elle ne serait jamais plus la même, cet homme en aura fait une chose différente. Il aura modelé ce qu'elle deviendra pour le reste de sa survie. Qu'elle l'avoue ou non, Azazell était déjà entrain de transformer la jeune femme. Il vit son air et lui dit :

Oh arrête de dire des conneries avec une air de salope meurtrière .. Tu fais peur à personne. Tu n'es qu'une petite chose que je briserais .. Je tuerais autant de femmes qu'il faut pour te briser. Tu te bats pour deux maintenant mais veux tu te battre pour 10, 15 ou même 20 femmes. Cette femme que tu vois endormi sur toi ne servait à rien et crois moi je peux ordonner qu'on m'amméne des femmes qui resteront graver là dans ta tête de petite pute rousse. J'ai été gentil avec toi mais regarde ce tournevis, excuse toi tout de suite où je l'enfonce partout où je peux et crois moi je peux te faire souffrir des heures sans te tuer. Cela me connait, j'ai torturé mon propre pére pendant des heures et j'avais pas le même âge, j'avais mal fais le travail. Alors petite pute tu t'excuse ou tu choisis le tournevis?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is
Ozalee Mc Carthy
and i'm trying to survive
☣ MESSAGES : 249
☣ ICI DEPUIS LE : 17/02/2015

MessageSujet: Re: Tu es l'élu ( Pv avec Philaé) Mer 18 Mar - 22:25

Little Light In The Dark
Lilas & Philaé

Le coup partie rapidement, mais contrairement à la claque quelques seconde ? Minute ? Heures ? plus tôt, je sentis tout de suite la douleur se propager dans mon nez alors que des larmes me montaient aux yeux. Je sentis un filet de sang couler et bientôt le gout du sang se propagea dans ma bouche. La douleur était telle que j'écoutais à peine son babillage incessant, je voulais que ça s'arrête, je voulais qu'il fasse sa petite affaire et qu'il me laisse seule. Je n'étais pas prête de craquer, je voulais juste qu'il se taise et que la douleur s'arrête. Je n'entendis que la fin de sa phrase, il voulait me voir enceinte, juste pour rire. Cette idée me fit frissonner, l'idée de porter son enfant, de le sentir bouger en moi serait comme s'il était là en permanence et de nouveau la bile me monta à la gorge. Avant je n'avais jamais pensé avoir d'enfant, un jour peut être, mais se n'était pas dans mes priorités et aujourd'hui cela me semblait du suicide de porter la vie. Je ne répondis rien, j'avais été assez fait pour aujourd'hui et je voulais le pousser, lui montrer que j'étais forte et que son pénis et ces propos ne me ferais jamais craquer, je dois dire que je ne voulais plus souffrir, je n'étais pas une adepte du SM et moins je souffrais, mieux je me portais.

Je ne voulais pas regarder Luna, j'avais déjà assez de mal à supporter de sentir son sang couler le long de ma peau pour en plus plonger mon regard dans la plaie sanguinolente qu'était devenue son cou. Je restais donc fixer sur lui, je ne le quittais pas du regard, alors que maintenant les yeux lançant des éclairs et je savais qu'il était complétement sérieux. J'avais la gorge complétement sèche et irritée pourtant, j'eus le geste d'avaler ma salive. La proposition était logiquement très simple, pourtant, je n'arrivais pas à me décider sur quel choix serait le moins difficile. Me rabaisser ou souffrir. Je restais silencieux durant un long moment, me contentant de le fixer méchamment. Puis finalement, je répondis, les mots sortirent du bout des lèvres. Je suis désolée de pensé que tu es un pauvre mec impuissant, incapable de bander afin de satisfaire une femme. C'est pour ça que tu parles tant ? Bon se n'était pas réellement des excuses, au contraire j'enfonçais le clou et même si je ne voulais pas qu'il joue avec son tournevis, je ne pouvais pas juste m'abaisser et m'excuse platement comme une gentille fille bien dressée. Il avait donc fallut que j'insiste de nouveau un petit peu sur mon idée qu'il était soit gay, soit impuissant ce qui n'allait surement pas lui plaire et au fond, même si je ne voulais pas que ce qui allait arriver, arrive, au moins une fois qu'il aurait pu vider sa colère, il m'oublierait pour quelques heures.
Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: Tu es l'élu ( Pv avec Philaé) Ven 20 Mar - 15:21

Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is
Ozalee Mc Carthy
and i'm trying to survive
☣ MESSAGES : 249
☣ ICI DEPUIS LE : 17/02/2015

MessageSujet: Re: Tu es l'élu ( Pv avec Philaé) Ven 20 Mar - 19:16



Dernière édition par Philaé Anderson le Mer 25 Mar - 18:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: Tu es l'élu ( Pv avec Philaé) Lun 23 Mar - 10:36

Azazell s'entendait moins avec sa sœur mais il était plus calme qu'avant comme un canalisateur. La violence était là mais plus calme, plus sereine. Cependant il y avait toujours ce petit côté dominateur violent envers Phila". Il lui faisait toujours l'amour de manière violente. Il devait la briser certes maintenant elle avait un lit au lieu d'un cachot mais ce n'était qu'une prison de verre. Il se décida d'aller la voir et il abusa encore d'elle et à peine finis, il se mit à vomir ce qui le fit rire et un " dégueu" sorti de sa bouche en la regardant. Il aurait pu lui faire ravaler mais il était dans ses bon jours. Surtout quand il apprit qu'elle était enceinte. Un sourire se dessina sur son visage et il la regarda de son air le plus victorieux. Il avait réussi, elle serait bientôt brisé.

Oh tu as un gosse .. Tu sais quoi vois le grandir dans ton ventre en sachant qu'à la naissance tu le verras ce faire bouffer par un rôdeur. A moins que je le tue et que je te laisse te faire bouffer par lui. La boucle serait bouclé.

Il avait toujours raison c'était le maitre de ce nouveau monde. Il était la nouvelle vérité de ce chaos. Il avait orchestré le plus gros suicide de l'histoire avant l'apocalypse et un plus petit en pleine apocalypse. Il était maitre et dominateur, elle était l'objet et l'esclave d'un nouveau Dieu. Il avait tué tellement de faibles au nom de la " force" . Les faibles n'avaient pas été important et il en avait tué un paquet.. Un fort mourant était un faible .. Il n'avait pas de pitié pour tous ce monde. Il la regarda et l'embrassa violemment. Il avait envie de lui faire mal.

Tu aimes que je m'occupe de toi? Avant de répondre pense à cet enfant .. Il pourrait crever dans ton ventre .. Tu voudrais pas te faire bouffer de l'intérieur quand même?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is
Ozalee Mc Carthy
and i'm trying to survive
☣ MESSAGES : 249
☣ ICI DEPUIS LE : 17/02/2015

MessageSujet: Re: Tu es l'élu ( Pv avec Philaé) Mer 25 Mar - 18:02

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: Tu es l'élu ( Pv avec Philaé) Jeu 2 Avr - 15:05

Azazell était de mauvais poil, une humeur qui était massacrante mais la nouvelle de cette petite chose poussant dans son ventre à cette femme faible lui fit un grand bien. Il se sentait tellement fort de commencer à la voir ployé. Elle était là tremblante. Il l'avait domestiqué grâce à ce bébé. Ce petit truc faible qui poussait dans son ventre allait la détruire il le savait fort bien. Il pouvait juste accentuer la mort de ce nouveau né. Vivre en pleine apocalypse avec ce genre de merde c'est comme s'enduire de miel et aller voir les ours. Cela parait sympa mais le final et beaucoup moins beau. Il mit la main sur son pistolet quand il sentit la jeune rouquine s'approcher. Son geste eu pour but de l'étonner quand même. Il soupira en la sentant faire, elle se débrouillait plutôt bien. Elle sentait son dégout dans ses gestes et cela lui fit avoir un petit rire. Il la regarda et applaudissa de ses mains quand elle lui dit cette phrase. Elle avait peut-être une chance de survivre à ce monde à prêt tout. Elle avait compris qu'écraser sa fierté est le meilleur moyen de survivre à ce monde. Ne pas être un héros, ne pas aider les autres. Il la regarde en souriant:

Cela ne m'a pas l'air convaincu, j'ai bien envie de mettre un petit coup de poing dans ce ventre .. Un bébé .. Comment peux tu vouloir un bébé dans ce monde de merde?

Il rigola, si elle lui répliquait que c'était sa faute, il la frapperait et si elle ne répondait pas pareil. Il jouait à on ne sait quel jeux violent avec elle. Il n'aimait pas la douceur, c'était une faiblesse .. Sa soeur commençait à lui faire réaliser ce soucis. Soudain il la vit écarter les cuisses et il fut surpris par ce geste mais il ne se fit pas prier. Il fut moins brutal vu qu'elle se laissait faire mais cela restait violent au moins il ne la cogna pas comme il avait l'habitude de faire pendant l'acte. Il sentait bien qu'elle se forçait à gémir mais bon ils discuteront contrat un autre jour. Elle était là encaissant des coups, des petits gémissements sortait parfois de son corps, plus une réponse d'un corps à un autre que celle de son esprit. Une fois qu'il eu fait sa petite affaire, il la regarda:

Tu aurais du prendre des cours de théatre .. La prochaine fois je sévirais petite pute.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is
Ozalee Mc Carthy
and i'm trying to survive
☣ MESSAGES : 249
☣ ICI DEPUIS LE : 17/02/2015

MessageSujet: Re: Tu es l'élu ( Pv avec Philaé) Mer 8 Avr - 10:34



Dernière édition par Philaé Anderson le Jeu 9 Avr - 14:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: Tu es l'élu ( Pv avec Philaé) Jeu 9 Avr - 0:02

Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is
Ozalee Mc Carthy
and i'm trying to survive
☣ MESSAGES : 249
☣ ICI DEPUIS LE : 17/02/2015

MessageSujet: Re: Tu es l'élu ( Pv avec Philaé) Dim 12 Avr - 16:21

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: Tu es l'élu ( Pv avec Philaé) Lun 13 Avr - 17:23

Revenir en haut Aller en bas

My name is
Contenu sponsorisé
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: Tu es l'élu ( Pv avec Philaé)

Revenir en haut Aller en bas

Tu es l'élu ( Pv avec Philaé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Tu es l'élu ( Pv avec Philaé)
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deal With Death :: 
Hors Jeu
 :: Rps.
-