AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

lux ▬ the silence is all you know

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: lux ▬ the silence is all you know Lun 3 Aoû - 20:34


“ Lux Ivy Swann-Grey ”
Jolie Petite Phrase



“ Identité ! ”
Je m'appelle Lux Ivy Swann-Grey, je suis né(e) le 4 juillet à miami et j'ai donc vingt-ans. Actuellement célibataire, j'ai toujours été attirée par les hommes. Avant que l'épidémie ne commence j'étais étudiante en droit,et je survie grâce aux monsieur qui m'a trouvé. Quand je croise un rôdeur, je me sent complétement paniquée et je frappe comme une hystérique.

Tout le monde me dit que je ressemble à teresa palmer.

Dans la réalité mon petit nom c'est aurore, j'ai 26 ans et j'ai connu le forum grâce à je sais plus, mais j'y étais, avant. Je pense être présent(e) 7/7 et enfin je pense que j'ai hate de rejouer ma petite muette ♥
“ Caractère ! ”
~ insouciante, c'est comme ça que me qualifiait maman autrefois, avant ce jour funeste. Je riais tout le temps, je taquinais les gens et je faisais plein de bêtises malgré ma santé fragile mais je m'en moquais, je vivais simplement au jour le jour comme une adolescente normale qui avait comme but de rendre la vie de ses parents mouvementé. Je n'imaginais jamais le pire, toujours le bon coté des choses pour en savourer pleinement le contenue ou le moment, juste rire et ne pas penser au futur. ~ sociable, au lycée j'étais plutôt populaire. J'étais une fille mignonne et investie, hyperactive qui adorait faire de nouvelles connaissances. Je pouvais vous aborder dans la rue juste pour connaitre votre avis sur le dernier film que vous avez été voir au cinéma. J'étais le genre de fille a aller vers les autres et a parler tout le temps.. j'étais.. ~ les clowns, mais c'est quoi ce délire des hommes avec une perruque moches, un maquillage raté et des pieds géants ? Comment les enfants font-ils pour en rire ? Moi je ne peux pas, au contraire j'en ai même une peur bleu. Tout ça à cause d'un film. Je zappais, je n'avais pas plus de sept ans, et je suis tombée sur un film avec des clowns.. Qui chassaient les enfants avec une tronçonneuse ou je ne sais plus quoi. C'était le film "Ça, il est de retour". Ça m'a traumatisé, maintenant, un clown me donne envie de courir à toutes jambes. ~les sucreries, c'est tellement bon, comment pouvoir résister a des petites billes de sucres colorés, ses pâtisseries délicieuses, des barbes à papa bouffantes ? J'adore tout ce qui est sucré et je l'avoue, c'est mon pêché mignon. Souvent je me suis faite engueuler par maman parce que je mangeais bien trop de sucre mais, je recommençais peu de temps après. ~ les super-héros, depuis toujours je suis une fille qui adore les marvel, les super héros tels que Superman, batman, hulk, ironman ou encore thor. je les admire et les adores et je me dis que dans ce monde il y a bien des gens comme ça. depuis l'épidémie, je n'y croyais plus, je me disais que les super héros n'étaient qu'un mythe mais jacod en est le contraire, c'est mon superman, à sa façon parce qu'il n'a pas de super pouvoir, mais c'est mon super héros. ~ le silence, ça m'était insupportable avant, je ne faisais que chanter, m'attirant les foudres des parents mais j'étais joyeuse, toujours de bonne humeur et le sourire aux lèvres. Mais ça c'était avant ce triste jour. Avant ces journées chaudes et horribles. Aujourd'hui plus un son ne sort de ma bouche, pas même un claquement de langue. Pas même un sifflement. Depuis ce jour, je n'ai pas réussit à dire un mot, pas même un merci. ~ fragile, c'est ce que tout le monde pense de moi aujourd'hui. J'ai toujours eu une santé fragile, choppant les rhumes et les autres conneries du genre sans cesse depuis toujours mais aujourd'hui c'est encore pire. Pourtant je suis toujours là, toujours vivante et en un seul morceau mais c'est grâce à lui, c'est lui qui prend soin de moi. Je n'arrive pas à le lui dire mais : si je suis vivante c'est grâce à toi, merci. ~ courageuse, on peut dire ce qu'on veut de moi mais je suis sur d'une chose, je suis une fille courageuse. Je ne suis pas aussi forte que les autres, je ne suis pas aussi intelligente, aussi débrouillarde mais je pense que je suis courageuse parce que malgré tout, j'avance toujours et je ne regarde pas derrière moi.. jamais.

“ Histoire ! ”
Elle hurle de douleur, puis elle soupire de soulagement, et toi tu pleures. Bienvenue dans notre monde petite blonde. « Courage ma chérie, c'est fini, elle est là, tout va bien. » Tu reconnais cette voix, grave mais bienveillante. Quand tu étais dans cet endroit si chaud, si confortable, tu l'entendais souvent. Parfois il posait une main sur le mur de ton cocon et te parlait, te racontant ses journées ennuyeuses visiblement mais toujours il disait qu'il adorait revenir à la maison, pour te parler et voir le sourire de ta mère illuminer ses jours. C'est pour cela que tu t'appelle ainsi, « Lux. » C'est une unité de mesure d’éclairement lumineux, ce qui correspond parfaitement à ce que cette voix masculine pouvait dire à travers le mur. Ce mur d'ailleurs, ce n'est que le ventre de la femme qui a prit soin de toi pendant neuf mois et qui continuera de prendre soin de toi jusqu'à la fin de ta vie. Ta maman. Épuisée, mais souriante, heureuse alors qu'une infirmière te place dans ses bras après t'avoir habillé et revêtue d'un bonnet blanc tout moche. Mais peut importe, tu es bien là, bien qu'il ne fasse pas aussi chaud que ton ancienne demeure.

Une jolie petite robe bleutée à fleurs, des couettes sur la tête, tu ris, « é-é-mia ! é-é-mia » , un petit rire cristallin qui va parfaitement a ton âge. Tu n'as pas plus de trois ans et tu tentes tant bien que mal de prononcer le prénom de ton grand frère. Ton demi-frère pour etre exacte mais tu ne t'arrête pas à un simple adjectif idiot. A tes yeux, Jérémiah est et sera toujours ton grand frère et bien que le fait que tu n'arrive pas à prononcer son prénom l'irrite peu à peu, il te sourit toujours d'un air protecteur. « aaa-iiinnnn » lances-tu en posant ta petite tête blonde contre son épaule et fermant les yeux en serrant fort contre ta poitrine ton doudou en forme de petit ours brun orné d'un ruban rose autour du cou. Tu agrippes ses fringues entres tes petits doigts et ta mère est là, prenant une photo. Il fait la tête, c'est encore étrange pour lui surement d'avoir une petite sœur alors qu'il est déjà si grand. En plein début d'adolescence, le voilà qui se retrouve grand frère d'une petite tête blonde incapable de dire son prénom correctement. Mais toi, tous ses problèmes te passent au dessus de la tête, ton grand frère c'est comme ton héros, il est fort, et il cri sur les garçons qui t'embêtent à la crèche. Ton grand frère, c'est le tien et à trois ans, tu le comprends déjà très bien.

Tu ne mesures pas bien grande, tu dépasses cependant la table de la cuisine et de la salle à manger et c'est déjà bien. Mais cela ne suffit pas pour jouer les grandes filles quand ton frère ressemble à un géant. Mais tu t'en moque, les mains sur les hanches, tu lèves les yeux vers la tête de ton frère qui vient de t'annoncer qu'il allait partir dans une école pour devenir policier et pour faire régner l'ordre. Contrairement aux autres filles de ton age, tu n'admires pas les princesses de Disney, Cendrillon c'est qu'une conne. Blanche neige, une fille trop nunuche, et Ariel, et Belle.. Non elles tu les aimes bien. Tout cela pour dire que toi, tu préfères de loin Ironman, Superman, Wolverine et Hulk. Ou mieux encore... Les tortues Ninjas ! Les princesses ont s'en fiche, les super héros c'est juste la vie parfaite. Oui oui, tu peux penser cela alors que tu n'as même pas cinq ans. « héhé tu vas arrêter les méssants ! tu vas devenir un sssuper-hérrrrroooos ! on t’appellera é-éMan ! » Et tu pouffes de rire alors que ton frère secoues la tête avec un air sévère. Tu t'en fiche, il a toujours l'air comme ça et pourtant il t'adore vraiment, toujours là pour sa petite tête blonde préférée, sa petite sœur.

Tu te sens seule, pourtant ils sont tous là, dans ton répertoire téléphonique. Tes amis, ta famille, mais il n'y a que la voix d'une personne que tu aimerais entendre dans ces moments là. Lui. Ton héro. Ton frère. « allo ? Jérémiah ? C'est Lux. Tu peux me rappeler s'il te plait ? Tu me manques. Bisous. » Et en soupirant tu appuis sur la touche "raccrocher" après un énième message sur son répondeur. Ton frère n'a plus vraiment de temps pour toi. Depuis son mariage, son poste chez les flics, ses enquêtes et tout le tralala... Heureusement, de temps en temps tu reçois un sms de lui pour te souhaiter une bonne journée, ou un message sur ton répondeur pour te rassurer sur sa santé physique mais pas la mental malheureusement. Ton frère te manque mais c'est ainsi depuis qu'il est parti dans son école de police. Tu es fière de lui, ton frère est un héros mais tu regrettes qu'il soit si loin de toi. Mais ce soir tu as besoin de lui. Y'a un garçon a l'école. Bon tu n'as que onze ans mais quand même. A cet âge on pense un peu au garçon, juste un peu mais c'est suffisant pour avoir le cœur battant à tout rompre.

« LUX ! A TERRE ! » Tu ne cherches pas à comprendre est tu te mets à plat ventre alors que tu te retrouves encore devant la porte d'entrée que tu venais d'ouvrir en entendant du bruit. Tu te souviens encore du jour, la veille tu avais eu ta meilleure amie au téléphone et tu te demandais si tu pourrais finir tes devoirs demain à la bibliothèque avec elle. Mais au lieu de cela, tu te retrouve nez à nez avec un type en train de pourrir. Un coup de feu, et quand tu te relèves enfin, le bonhomme n'a qu'une tête explosée et ton père revient rapidement vers toi attrapant ton poignet pour finalement t'attirer plus loin. Pas le temps de prendre quoi que ce soit. Tu ne comprends pas ce qu'il se passe, à tes yeux c'est comme si la vie avait changer dans la nuit. Il t'amène dans la voiture et il appui sur l'accélérateur et vous voilà partie. Tu comprends rien, ton père parle tellement vite. Rechercher maman. Maladie. Zombie. Tu ne comprends rien. Depuis quand c'est comme ça ? t'en sais rien. Tu ne sais rien et personne ne te raconte la vérité.

Une larme sur ta joue, une douce main qui caresse tes cheveux et la voix de ta mère qui te murmure des mots rassurant. Pourtant, tu sens bien qu'à sa voix elle ne croit pas un seul mot de ce qu'elle peut bien te raconter. Elle tente simplement de te rassurer, de faire son rôle de mère même dans ce genre de situation. « Ca ira ma chérie, on va s'en sortir, on va rejoindre ton frère, et tu verras, on restera ensemble. » Elle caresse tes cheveux, sa joue contre le sommet de ton crane pendant que ton père veille à ce que vous puissiez dormir un peu sans danger. Le temps passe tellement lentement. Ça ne fait que deux semaines que vous êtes partis de la maison à toute vitesse, deux semaines que vous survivez en priant chaque soir de pouvoir trouver un peu de sommeil sans se réveiller avec une jambe en moins.

Tu veux fermer les yeux, mais impossible. Tu veux simplement que tout cela se termine et quitte à mourir tu aimerais que tout cela se fasse rapidement et que tu ne te souviennes de rien quand tu reviendras d'entre les morts. Mais tu n'y arrives pas, tu veux fermer les yeux, tu veux juste que tout cela se stoppe mais ils prennent bien soin que tu regardes la scène et que tu n'en loupe pas une miette. Ton père est là, allongés sur le ventre et du sang dégoulinant de son corps sans vie. Les larmes roulent sur tes joues salies par la boue et les éclaboussures de sang. Pendant ce temps, ta mère te lance un dernier regard, le genre de regard qui te dit tout ce que tu as toujours su : tes parents t'aiment et sont désolés de tout cela, ils sont pourtant soulagé que tout cela se stop enfin et elle ferme enfin les yeux pour de bon, le corps ensanglanté et casser de partout. « Et maintenant on attend de voir qui se réveil avant pour venir manger tes petites joues toutes rouges. » Tu n'as pas retenu son prénom, et peu importe à vrai dire. Tout ce que tu sais c'est ce qu'ils ont prévu de te faire. Te violer, prendre ta virginité, ton innocence, simplement te violer et te tuer par la suite..

L'attente parait durer des heures, mais ce fut bien plus rapide que tu n'aurais pu l'imaginer. Tu as souffert, tu as des hématomes partout sur le corps et tes vêtements ne te protègent plus vraiment de quoi ce soit, mais tu réponds rien, tu attends juste la mort. Ils étaient tellement contents, tellement excités de la situation alors que ton père relevaient déjà la tête vers toi. Tu as peur, tu es terrorisée comme jamais tu ne l'as été auparavant. Tu veux juste que tout cela se termine rapidement et quitte à mourir, tu veux que ce soit rapide. Sa main bouge et tu te mets à hurler de toute tes forces quand ses yeux se posent sur toi. Ton père va te tuer, celui qui t'a toujours traité comme une princesse, qui a toujours été là pour toi et qui a toujours prit soin de toi autant que de ta mère, c'est finalement lui qui va te tuer, t'achever, te dévorer vivante et cette idée te faire crier encore plus fort. Ça ne semble pas leur plaire, à ces types puisqu'une gifle ou deux, viennent te faire taire définitivement. Ce fut le dernier cri que tu as poussé, la dernière fois où ta voix s'est fait entendre. Tout ce passe si vite, si rapidement. Tu as les yeux grands ouverts, écarquillés mais pourtant tu ne perçois rien. Les larmes t'aveugles et les hurlements te rendent sourde à la situation. Tu ne vois qu'une silhouette, un homme qui se bat et les autres qui finit au sol. Et ses yeux, ensanglantés qui te fixe alors qu'un corps se traîne vers toi. Quelques centimètres encore. Tu vas mourir, tu vas te faire mordre, tu vas finir manger comme un roti de porc. Et finalement, plus rien.. « Ca va ? tu n'as rien ? tu as été mordu ? une blessure ? Des symptômes ? » Sa voix est rassurante, bienveillante et il s'agenouille devant toi pour te détacher. Tu pleures mais aucun son ne sort de toi. Le silence... Le silence t'envahit et tu cris, intérieurement, tu hurles. Ils sont tous morts… tous. Finalement, tu ne connais son prénom que bien plus tard, quand tu te reprends et qu'il t'offre de quoi t'habiller.



Code:
[color=#ff3300]■■■[/color] TERESA PALMER ✗ Lux Swann-Grey


Dernière édition par Lux Swann-Grey le Lun 3 Aoû - 21:32, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is
Ozalee Mc Carthy
and i'm trying to survive
☣ MESSAGES : 249
☣ ICI DEPUIS LE : 17/02/2015

MessageSujet: Re: lux ▬ the silence is all you know Lun 3 Aoû - 21:05

Rebienvenue sur le forum, je suis contente de retrouver Lux et sa poele à frire, elle m'avait manqué et surtout très bon choix d'avatar, j'adore Teresa ^^ ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: lux ▬ the silence is all you know Lun 3 Aoû - 21:23

Merci ma belle.
Une lux sans poele à frire n'est pas une vraie Lux mdrr.
j'espère que tout sera ok ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is
Ozalee Mc Carthy
and i'm trying to survive
☣ MESSAGES : 249
☣ ICI DEPUIS LE : 17/02/2015

MessageSujet: Re: lux ▬ the silence is all you know Lun 3 Aoû - 21:44

C'est tout parfait et je te valide avec plaisir.


“ Félicitations ! ”




Tu es validé(e) ! Bravo à toi, et encore une fois bienvenue parmi nous !

• Tu peux maintenant passer par le bottin pour recenser ton avatar afin d'éviter de te retrouver avec des jumeaux partout !

• Tu peux aussi désormais te créer ton carnet de route juste ici, pour te trouver des amis.

• N'oublie pas aussi de compléter ton profil afin que les informations sur ton personnages soient le plus visibles & accessibles possible.

Nous te souhaitons de passer de bons moment en notre compagnie, la ChatBox et le flood te sont grands ouverts afin de faciliter ton intégration. En cas de questions ou de problème, n'hésites pas à contacter un membre du staff !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: lux ▬ the silence is all you know Lun 3 Aoû - 22:00

Je passe te souhaiter la bienvenue quand même.
Un peu après la bataille, mais le coeur y est. ♥️ Rebienvenue à toi mini Swann :02:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: lux ▬ the silence is all you know Mar 4 Aoû - 0:03

Merci Ô mon sauveur trop sexy *.*
Revenir en haut Aller en bas

My name is
Contenu sponsorisé
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: lux ▬ the silence is all you know

Revenir en haut Aller en bas

lux ▬ the silence is all you know

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deal With Death :: 
Survivors
 :: ☣ Records :: Fiches validées
-