AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

Clara ~Where did I go wrong? I lost a friend somewhere along in the bitterness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: Clara ~Where did I go wrong? I lost a friend somewhere along in the bitterness Sam 11 Avr - 23:39


“ Clara Warren-Davidson ”
Hope strengthens. Fear kills.



“ Identité ! ”
Je m'appelle Clara Davidson, je suis né(e) le 20 juin 1987 à New York et j'ai donc 27 ans. Je possède une quinzaine d'arme(s) et elle(s) est(sont) la(les) suivante(s) : Couteaux et katanas

Actuellement célibataire, j'ai toujours été hétérosexuelle. Ma santé est plutôt bonne et j'ai la mauvaise/bonne habitude d'être toujours super apprêtée, je ne veux pas ressembler à un putain de zombie

Avant que les morts ne se relèvent j'étais une voleuse de haut vol, je vivais à Miami et je me sentais complètement adjectif. Aujourd'hui je survie grâce à moi même et mon groupe serait plutôt celui des Militis. Quand je croise un rôdeur, je me sent complètement sur le pied de guerre.

Tout le monde me dit que je ressemble à Lyndsi Fonseca.

Dans la réalité mon petit nom c'est Freya, j'ai 26 ans et j'ai connu le forum grâce à Lilas. Je pense être présent(e) 5/7 (pour le moment) et enfin je pense que je suis venue ici contrainte et forcée!
“ Caractère ! ”
Rusée et intrépide Clara a toujours été une femme forte et indépendante, en même temps difficile de faire autrement comme on a comme père l'un des meilleurs assassins au monde. Elle a aussi un fort caractère et la rancune tenace. Si Clara vous en veut alors vous avez mieux fait de disparaitre le plus vite possible...

“ Histoire ! ”
« Bon Papa j’en ai plus que marre. » Dis-je en lançant mes katanas par terre. « D’abord je peux savoir à quoi ça va me servir de savoir décapiter des pastèques ? Je t’ai déjà dit un bon millier de fois que je ne serais pas un putain d’assassin. Tu fais le métier que tu veux mais je ne serais pas ton successeur, un point c’est tout. Trouve quelqu’un d’autre pour assurer ta foutu relève. » J’avais bon espoir qu’à force de dire et répéter la même chose ça allait finir par rentrer. Mon truc c’était pas vraiment d’assassiner les gens, bizarrement même en ayant grandit auprès de l’un des meilleurs assassins de la planète j’avais réussi à acquérir la certitude que la vie était quelque chose de sacré… Non je comptais plutôt faire carrière en plumant des pigeons. Ouais ba vous espériez quand même pas un métier honnête ? Après tout, les chiens ne font pas des chats…

*********

Je venais de déposer la dixième montre de luxe dans ma planque pour la soirée – déplumer des gros riches quand vous aviez un maxi décolleté était quelque chose de foutrement facile, ces vieux pervers étaient bien trop occupés à reluquer ma poitrine qu’ils en oubliaient de faire gaffe à mes mains – lorsque je vis un regard bleu me foudroyer du regard.

« T’es sur mon territoire, décampe de là et vite. » Et bien j’étais tombée sur un sacré con. « Ouais bon soir à toi aussi. Alors écoute mon grand, j’étais là bien avant toi alors la personne qui va foutre le camp d’ici je crois que ça ne va pas être moi… »  Je crois bien que nous nous étions fusillé du regard pendant une bonne minute, minute que je mis à profit pour subtiliser son portefeuille, avant que je décide de m’éloigner en le bousculant et de continuer ma tourner comme si monsieur connard n’était pas là.

« Vous devriez partir ma jolie, je l’ai testée une fois – dis-je en plissant du nez – et je vous assure que le packaging est trompeur. Franchement je suis sûre que vous pourriez trouver mieux. » Je lui adressais un regard victorieux en réponse à son regard noir, j’étais assez fière de moi. Empêcher ce connard de subtiliser le magnifique bracelet de diamant de cette pauvre femme avait été très satisfaisant, même si j’aurais bien voulu pouvoir le récupérer pour moi. Tant pis, le plaisir de voir la frustration poindre dans le regard de ce type compensait cette petite perte…

*********

Quelqu’un pouvait m’expliquer pourquoi j’étais comme une pauvre cruche à faire les deux cents pas devant la maison du pauvre connard qui m’avait agressée sur mon territoire hier ? Ok, je l’avais trouvé séduisant et le fait qu’il ait le même passe-temps que moi n’avait pas été franchement pour me déplaire – même si plumer des pauvres idiots lors des galas de charité n’était qu’un hobby pour moi, je préférais dévaliser les musées où je signais toujours de la même façon, avec une carte possédant le symbole d’une rose noire. J’étais rechercher par les flics, le FBI et interpole et moi comme une sombre crétine je fonçais pour revoir le premier crétin croisé à une soirée…

J’allais faire demi-tour après avoir déposer le portefeuille sur le pas de la porte avec presque tout ce qu’il contenait – il avait bien fallut que je me paye le taxi pour me rendre ici – lorsque je tombais sur celui que j’avais finalement décidé de ne pas voir. Bon, il fallait lui accorder une chose, il était diablement sexy tout plein de sueur en tenue de course…
J’attrapais le porte feuille qui gisait par terre et l’agitait d’un air victorieux – oui je savais vite me trouver une nouvelle contenance, peu importe qu’il m’ai vu depuis longtemps en train de faire les sans pas devant chez lui.
« Alors Timothy, dis-je d’un air malicieux, tu peux m’expliquer pourquoi un futur médecin se rend dans des galas de charité pour dépouiller des pauvres malheureux ? Je savais que les médecins étaient des voleurs et ne s’intéressaient à vous que si vous aviez une assurance maladie. Mais je ne pensais pas qu’on parlait au sens littéral en disant ça. » C’est fou ce qu’un portefeuille pouvait vous dire sur les gens, carte d’identité avec adresses, carte d’étudiant, cartes de fidélités, … Enfin les portefeuilles de gens normaux, le mien contenait une force carte d’identité, un faux permis de conduire, des cartes de fidélité d’endroits où je n’avais jamais mis les pieds, bref un vrai portefeuille de faussaire.

« Bon maintenant que tu sais que je connais ta véritable identité, tu vas arrêter de trainer dans mes spots. Crois moi, si je le veux je peux devenir une vraie plaie. » Je passais à côté de lui sans même un regard de plus. J’avais dit ce que j’avais à dire, il était temps pour moi de tirer ma révérence. C’était sans compter sur monsieur le futur docteur qui ne comptait vraiment pas se laisser intimider. Il m’attrapa par le bras avant de me plaquer contre le mur. « Et tu crois vraiment que je vais me laisser menacer sans réagir. » Sa voix était furieuse et roque, un mélange assez sexy il fallait l’avouer… Seulement si il croyait que j’allais le laisser me bloquer contre un mur sans réagir il se fourrait le doigt dans l’œil jusqu’au coude. Grandir avec un père assassin avait quelques avantages, notamment le fait de ne jamais réellement être sans défense. Quand toutes les petites filles normales vont à la danse classique, moi j’avais le droit aux cours d’arts martiaux. Judo, karaté, self défense, etc., je les avais tous pratiqués. Dans mes rêves d’enfant, je n’étais pas une princesse sans détresse qui attendait que son prince vienne la sauver. Non c’était la princesse qui sauvait le pauvre prince sans défense – oui j’étais quand même une fille, je voulais être une princesse ! Me sortir de cette situation fut assez simple, un simple clef de bras me permis de reprendre le contrôle. Timothy décida de me faire un croche pied qui m’envoya au sol où je l’attirais à mon tour. Et très vite tout cela dégénéra en bagarre pour être celui qui aurait le dessus. Sans qu’on sache vraiment qui en prit l’initiative la bagarre à même le sol dégénéra en un long baiser. Mais pas le genre de baiser langoureux que l’ont peut apercevoir dans les films, non un baiser plein de rancune tenace et de frustration. Le genre dont on ressort avec les lèvres en sang parce que l’autre vous a mordu un peu trop fort… Quant a la suite ? Disons simplement que finalement je ne repartis pas aussi vite que prévu.

*********

La suite se passa assez rapidement, il me fallut tout de fois plus d’un mois avant de lui dire mon véritable nom de famille – enfin, celui de ma mère, je ne donnais jamais celui de mon père, pour le monde entier j’étais uniquement Clara Davidson… Je finis aussi par révéler à Tim que j’étais la rose noire et que je ne me contentais pas de déplumer des idiots lors de grosses soirées, non ça c’était du fric facile pour moi voilà tout. J’aimais l’adrénaline qui m’apportait mes casses. Bizarrement il compris cela plutôt rapidement et en appris le plus possible sur moi. Je finis par lui montrer ma planque, celle où je cachais les objets que je venais de voler, ils n’y restaient jamais plus de deux jours avant d’être revendus. J’étais une voleuse, pas une collectionneuse, une fois l’objet récupéré il ne m’intéressait plus. Il me présenta sa famille et nous étions sur le point d’aménager ensemble lors que la police vient frapper à ma porte pour m’arrêter. Il était tout bonnement impossible qu’ils m’aient retrouvés tous seuls. Je n’avais laissé aucun indice et les objets n’étaient dans ma planque que depuis quelques heures lorsqu’ils débarquèrent à mon domicile. Quelqu’un m’avait forcément dénoncé et ce quelqu’un ne pouvait être que Tim, personne d’autre ne connaissait l’adresse de ma planque. Je me jurais instantanément qu’il allait me le payer.

*********

Je venais tout juste de forcer la serrure de ma cellule – les flics étaient sacrément idiots pour me mettre avec une serrure classique alors que j’étais une voleuse, forcément faire sauter des serrures faisait partit de mes compétences – lorsque j’entendis des cris à vous glacer le sang. Dans les couloirs je me rendis vite compte du désastre qui venait de commencer des gens dans un état plus que pitoyable – il me semblait bien en voir avec des lambeaux de chair qui pendaient par endroit et l’odeur, je ne parle même pas de l’odeur qui émanaient d’eux – en train de manger des gardiens. Je ramassais un des flingues qui trainaient sur l’un des cadavres et tiraient sur les espèces de cadavres animés – sérieusement on aurait dit des zombies ces choses, c’était une blague ou quoi ? Visiblement leur tirer dans la jambe, le torse ou le bras n’avait pas vraiment d’effet. Résignée – moi qui n’avais jamais tué personne – je dû viser la tête, ce qui eu l’effet instantané de faire tomber ces sordides créatures au sol. Alors que j’atteignais la sortie je tombais sur mon père qui avait entendu parler de mon arrestation et comptais bien me sortir de là. Nous fîmes un détour par sa planque pour faire le plein d’armes – mes chaussures avec couteaux planqués dans le talons allaient finalement m’être utiles – avant de nous mettre en route pour chercher Tim, je comptais bien avoir ma vengeance…

*********

Cinq ans ce que ça peut être long et court à la fois. Cinq ans à essayer de retrouver Tim mais surtout de survivre. Finalement apprendre à décapiter des pastèques s’est révélé être une bonne leçon. Mon arme de prédilection contre les zombies se trouve être les couteaux, je suis très forte pour les lancer et trancher ce qu’il faut et ensuite il ne me reste plus qu’à les ramasser. Avec les couteaux c’est plus de discrétion assuré qu’avec des flingues et surtout bien moins la galère pour trouver des munitions. Je voyage toujours lourdement armée. J’ai en toutes circonstances deux katanas dans le dos, un holster d’épaule qui contient deux couteaux, Des lames coincées dans mes portes jarretelles, des couteaux dans mes talons – il me suffit d’appuyer sur un petit bouton pour les sortir, qui a dit que les talons aiguilles n’étaient pas pratique pour survire – et des petits couteaux en guise de pics à chignon. J’ai d’ailleurs remarqué que les cheveux attachés étaient bien plus pratiques pour se battre, ça offre moins de prise et on risque moins d’être aveuglé en cas de fort vent. Mais même si le monde se barre en couille je mets toujours un point d’honneur pour être plus ou moins bien apprêtée, je ne veux pas ressembler à l’un de ces putains de zombies.
Pendant trois ans j’étais restée avec mon père et puis finalement nous avions décidés de prendre des chemins différents. Je naviguais de camps en camps, cherchant Tim et un peu de repos. Sillonnant le pays avec ma Harley – une fille qui s’appelant Davidson se devait d’en avoir une non ?  L’avantage des motos est qu’il leur faut bien moins d’essence pour avancer et que les gens pensent moins à les siphonner. L’inconvénient, je dois faire souvent des pauses ravitaillement. Je remercie chaque jour le ciel pour l’entraînement que mon père m’a donné petite, grâce à lui je sais ne dormir que d’un œil tout en guettant que rien ne se produise – bon c’était normalement pour guetter quand ma proie approchait mais maintenant nous étions les proies. Survivre n’était pas une chose facile mais je m’en tirais plutôt pas mal… Voilà comment j’avais finit par atterrir aux alentours de Richemont.


Code:
[color=#ff3300]■■■[/color] LYNDSI FONSECA ✗ Clara Warren-Davidson


Dernière édition par Clara Warren-Davidson le Dim 12 Avr - 20:19, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is
Lilas Holden
and i'm trying to survive
☣ MESSAGES : 96
☣ ICI DEPUIS LE : 21/02/2015

MessageSujet: Re: Clara ~Where did I go wrong? I lost a friend somewhere along in the bitterness Sam 11 Avr - 23:41

Bienvenue Choooouuuu ! Ton gif de profil *o*

___________________

    I’m waking up to ash and dust. I wipe my brow and sweat my rust. I’m breathing in the chemicals. I’m breaking in and shaping up. Then checking out on the prison bus. This is it the apocalypse. I’m waking up I feel it in my bones enough to make my systems blow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: Clara ~Where did I go wrong? I lost a friend somewhere along in the bitterness Sam 11 Avr - 23:44

Merciiii et oui faut pas me faire chier xD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is
Ozalee Mc Carthy
and i'm trying to survive
☣ MESSAGES : 249
☣ ICI DEPUIS LE : 17/02/2015

MessageSujet: Re: Clara ~Where did I go wrong? I lost a friend somewhere along in the bitterness Sam 11 Avr - 23:47

Coucou et bienvenue parmi nous si tu as la moindre question n'hésite surtout pas et bon courage pour la rédaction de ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: Clara ~Where did I go wrong? I lost a friend somewhere along in the bitterness Sam 11 Avr - 23:51

Merci bien, pour l'instant j'harcèle Lilas de question. L'avoir sous la main c'est pratique ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: Clara ~Where did I go wrong? I lost a friend somewhere along in the bitterness Dim 12 Avr - 0:31

Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue p'tit bijou :32:
Je suis contente que tu ais fini par céder, amuses toi et bon courage avec fiche ! :14:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is
Lilas Holden
and i'm trying to survive
☣ MESSAGES : 96
☣ ICI DEPUIS LE : 21/02/2015

MessageSujet: Re: Clara ~Where did I go wrong? I lost a friend somewhere along in the bitterness Dim 12 Avr - 0:41

Tu sous-entend que je suis une fille pratique ?? (Je sais pas trop comment le prendre)

___________________

    I’m waking up to ash and dust. I wipe my brow and sweat my rust. I’m breathing in the chemicals. I’m breaking in and shaping up. Then checking out on the prison bus. This is it the apocalypse. I’m waking up I feel it in my bones enough to make my systems blow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: Clara ~Where did I go wrong? I lost a friend somewhere along in the bitterness Dim 12 Avr - 3:41

Je viens de voir que t'étais de Miami ... NOUS FAUT UN LIEN ! *o*
Revenir en haut Aller en bas
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: Clara ~Where did I go wrong? I lost a friend somewhere along in the bitterness Dim 12 Avr - 8:50

Bienvenuuuuuuuue
Bon courage pour ta fichette madame qui se sert d'un fusil a pompe lol
Revenir en haut Aller en bas
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: Clara ~Where did I go wrong? I lost a friend somewhere along in the bitterness Dim 12 Avr - 9:55

Bienvenue madame fort caractére :17:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: Clara ~Where did I go wrong? I lost a friend somewhere along in the bitterness Dim 12 Avr - 10:22

Merci tout le monde ^^ Jeremiah j'ai peut être une idée de lien si tu veux :p
Revenir en haut Aller en bas
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: Clara ~Where did I go wrong? I lost a friend somewhere along in the bitterness Dim 12 Avr - 10:24

Bienvenue madame Clara....au plaisir de te croiser au grenier, euh en rp! :20:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: Clara ~Where did I go wrong? I lost a friend somewhere along in the bitterness Dim 12 Avr - 23:20


“ Félicitations ! ”




Tu es validé(e) ! Bravo à toi, et encore une fois bienvenue parmi nous !

• Tu peux maintenant passer par le bottin pour recenser ton avatar afin d'éviter de te retrouver avec des jumeaux partout !

• Tu peux aussi désormais te créer ton carnet de route juste ici, pour te trouver des amis.

• N'oublie pas aussi de compléter ton profil afin que les informations sur ton personnages soient le plus visibles & accessibles possible.

Nous te souhaitons de passer de bons moment en notre compagnie, la ChatBox et le flood te sont grands ouverts afin de faciliter ton intégration. En cas de questions ou de problème, n'hésites pas à contacter un membre du staff !
Revenir en haut Aller en bas

My name is
Contenu sponsorisé
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: Clara ~Where did I go wrong? I lost a friend somewhere along in the bitterness

Revenir en haut Aller en bas

Clara ~Where did I go wrong? I lost a friend somewhere along in the bitterness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Where did i go wrong i lost a friend ("hot"ement drôle)
» LOST LE RPG
» Alice always lost... [Validée]
» Clara Deprez [Serdy]
» [Clara] Maîtresse, disciple et amie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deal With Death :: 
Hors Jeu
 :: Fiches.
-