AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez|

Friends or not ? Friends of course ! (Jeremiah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
My name is
Ozalee Mc Carthy
and i'm trying to survive
☣ MESSAGES : 249
☣ ICI DEPUIS LE : 17/02/2015

MessageSujet: Friends or not ? Friends of course ! (Jeremiah) Ven 10 Avr - 19:01

Friends or not ? Friends of course !
Jeremiah & Philaé
Cela faisait une bonne semaine que nous étions arrivés à la ferme et quelques jours seulement que Lux et Jacob nous avaient rejoins. Je m'étais de moi-même éloigné d'eux limitant mes contacts avec les autres. Je ne voulais pas passer pour une victime, loin de là, mais j'évitais Jeremiah car nous n'avions pas rediscuter depuis ce fameux jour sous la pluie et j'avoue je faisais tout pour ne pas le rencontrer, je n'avais pas envie d'en parler, je n'étais pas prête à entendre ces raisons et à ce qu'il me décrive l'amour qu'il avait pour Lilas. La seconde personne que j'essayais de croiser le moins souvent était Jacob, il ne semblait pas méchant, il avait pris soin de Lux et tout le monde semblait l'apprécier, mais comme toujours, il me fallait du temps pour moi me laisser apprivoiser et pour le moment j'en étais encore dans la phase d'observation. En parlant d'observation, j'avais d'ailleurs trouvé un très bon point qui m'assurait solitude et vision de la campagne environnante. Je me cachais dans le grenier, installer sur le large rebord de la fenêtre, le dos appuyer contre le mur, je profitais que Skye fasse sa sieste pour me détendre ici.

Le regard perdu dans le vide, j'observais les rôdeurs qui évoluait à plusieurs kilomètre de nous, ils n'étaient pas très nombreux heureusement, pour le moment, nous avions été relativement discret et il passait sans jamais se diriger vers nous. J'espérais vraiment que cela allait durer un moment, nous avions tous besoin de nous reposer, d'oublier les évènements passés. Et cet endroit isolé était une bénédiction selon moi. Cela faisait bien une heure que je scrutais les environs, sans bouger et sans me fatiguer quand j'entendis du bruit dans les escaliers, surement Garrett ou Lilas qui venait me dire que Skye était réveillé, s'étaient les seuls à monter ici, les autres ne me connaissais pas assez pour venir m'y chercher ou alors n'en avait pas envie. Je restais immobile ne jetant même pas un coup d'oeil, j'entendis la personne s'approcher, je soupirais. Je vais descendre m'occuper d'elle dans quelques secondes, merci d'être venue me chercher. Sauf que Lilas ou Garrett m'aurait répondu sauf que là le silence s'éternisait et j'en fus surprise, je me redressais alors et tournais la tête pour voir Jeremiah immobile, je sentis mes muscles et ma gorge se contracter, d'ailleurs mon visage dut le montrer, je n'étais pas ravis de me faire surprendre ici. Je l'observais un instant avant de me lever. Excuse moi, je dois aller voir Skye, elle doit être réveiller. Je m'avançais et m'apprêtais à le dépasser, mais il semblait que si moi je ne voulais pas vivre cette confrontation lui avait décidé qu'il était temps et il me bloqua le passage.
AVENGEDINCHAINS


Dernière édition par Philaé Anderson le Ven 17 Avr - 10:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: Friends or not ? Friends of course ! (Jeremiah) Sam 11 Avr - 2:19


Friends or not ? Friends of course !
Philaé & Jeremiah
Lorsqu'enfant, il me prenait l'idée d'énoncer mes choix pour le futur, elle me répétait toujours cette seule et unique phrase : « Ne fais pas trop de projets, Jeremiah, la vie est loin d'être le sentier calme que tu vois. Des rebondissements, il y en aura toujours. » Je n'avais jamais cru à ça. J'avais toujours penser que si les choses venaient en temps et en heure, on avait toujours notre mot à dire pour décider de ce qui allait nous arriver ou pas. Pourtant, ces derniers temps...les mots de ma défunte mère se rappelaient à moi. Je repensais souvent à elle, depuis que j'avais eu une discussion avec Jacob, depuis qu'il m'avait tout raconter, depuis que je savais quelle fin affreuse elle avait eu. Ça n'avait pas été simple à encaisser, mais les dernières années m'avait bien endurci...non, en réalité, tout ça avait été difficile à vivre pour Lux, tellement d'ailleurs que ma pauvre petite sœur m'était revenue littéralement muette. Selon Jacob, c'était sûrement psychologique. Elle était choquée, bloquée, et les hurlements de terreurs qu'elle avait pousser face à ses bourreaux, avaient été les derniers. Lorsque je la regardais, souriante malgré les épreuves, je devais bien avouer qu'elle me faisait penser à Philaé. Cette dernière avait vécue un enfer, qui l'avait traumatisée, et à sa façon Lux était pareille. Tout comme la rousse au début, elle me paraissait aujourd'hui toute fragile, cassable au moindre choc...et en me disant cela, je ne pouvais plus m'empêcher de penser désormais que j'avais été trop loin avec elle. J'avais réaliser bien trop tard toute la violence de mes paroles, mais surtout l'impact de mon geste. Je tenais à Philaé, et je savais aujourd'hui que j'aurais sans doute du agir autrement, avec plus de respect, je lui avais littéralement briser le cœur...au point ou depuis tout ça, elle m'évitait avec le plus grand soin. Quittant les pièce ou j'entrais, et conservant une bonne distance entre nous deux dans toutes circonstances. Cette situation était invivable, autant pour moi...que pour le reste du groupe. Si Lilas avait été la seule à aborder vaguement le sujet avec moi, j'avais bien conscience qu'une ambiance si tendue devait nuire à tout le monde et pour cette raison qu'il me prit subitement l'envie de mettre les choses à plat avec elle.

Je me mis donc à chercher la jeune femme, au beau milieu de l’après-midi, me rendant d'abord à sa chambre, frappant doucement à la porte avant de l'entrouvrir. Elle n'était pas là, seule Skye y était, paisiblement endormie sur le lit. Je me décidais alors à monter au grenier, je l'avais déjà vu perchée là-haut, à fixer le vide et j'espérais aujourd'hui l'y trouver pour discuter un peu et je l'espérais vivement, calmer les choses une bonne fois pour toute. Sa voix résonna, alors que je posais pieds en haut de l'escalier. Elle ne se tourna pas tout de suite, et sans doute mon manque de réponse qui l'alerta. Lorsqu'elle me vit, elle se leva aussitôt, visiblement pressée de s'éloigner de moi mais cette fois, je fis barrière de mon corps pour l'en empêcher. « Skye dort. Je suis passé par ta chambre avant de monter. » Son excuse tombait donc à l'eau, je lui fis signe de retourner d'où elle venait. « Je vais pas te dévorer...faut qu'on parle, Philaé. » Je soupirais lourdement. Il allait encore falloir que je parle de moi, de mes sentiments … et je devais bien avouer que ça commençait à faire beaucoup en peu de temps pour moi. « On va passer notre vie à s'éviter...tu penses pas ? »


Dernière édition par Jeremiah Swann le Mer 15 Avr - 2:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
My name is
Ozalee Mc Carthy
and i'm trying to survive
☣ MESSAGES : 249
☣ ICI DEPUIS LE : 17/02/2015

MessageSujet: Re: Friends or not ? Friends of course ! (Jeremiah) Sam 11 Avr - 12:23

Friends or not ? Friends of course !
Jeremiah & Philaé
Je voulais sortir d'ici, je ne voulais pas qu'il me dise qu'il était désolée où qu'il cherche des excuses à ce qui s'était passé. Il m'avait montré qu'il ne m'aimait pas de la pire façon possible, il avait broyé mon cœur et je n'étais pas prête à tout effacer, enfin c'est ce que je voulais me dire, car il était tellement plus simple d'être en colère que de pardonner et de passer à autre choses. Son corps me barra le passage et je poussais un long soupir alors qu'il m'assurais que la petite dormait profondément. Malheureusement, je ne pouvais pas ne pas lui faire confiance au sujet de Skye, je savais qu'il l'adorait et qu'il ne l'utiliserait pas pour arriver à ces fins, s'il me disait qu'elle dormait toujours alors s'était le cas. Un instant je m'imaginais le bousculer, lui faire du mal et passer tout de même, mais je savais que se comportement était puéril et surtout il n'aurait aucun mal à m'empêcher de passer. Se battre n'était surement pas la solution, même si je devais bien m'avouer que lui mettre une gifle ou deux ne serait pas désagréable bien au contraire, cela ne ferais qu'envenimer la situation. Il se permis de me faire signe de retourner m'assoir et comme j'étais en colère, je décidais juste de reculer d'un pas, de croiser mes bras et de le regarder droit dans les yeux cette fois. Du moins jusqu'à ce qu'il parle d'une discussion, là mes yeux préférèrent aller observer le plancher poussiéreux, je voulais lui hurler dessus que je voulais tout au monde sauf lui parler, je ne voulais pas écouter combien il aimait Lilas, combien il me voyait juste comme la fille traumatisée pour qui il avait eut pitié, je ne voulais pas entendre tout cela, mais je ne pouvais pourtant pas l'envoyé chier non plus, paradoxe plutôt étrange, puisqu'il était quand même l'homme qui avait eut la patiente de me laisser venir vers lui, qui s'était mine de rien montré tendre et amical et dont se n'était pas la faute si j'avais finir par développer des sentiments pour lui. D'ailleurs ces sentiments plus le temps passaient, plus je me rendais compte qu'il n'était pas ce qu'ils auraient dut être, j'avais besoin d'attention, besoin d'amour, besoin de me prouver que les hommes pouvaient me voir autrement que comme un objet et Jeremiah m'avait offert tout cela, ce que je ressentais pour lui, je n'étais plus très sur que se soit de l'amour. Je soupirais de nouveau quand il reprit la parole, de toute évidence, mon silence lui pesait cela aurait du me faire plaisir, pourtant, se fut loin d'être le cas.

Nous faisions tout les deux un concours de soupire et cela ne ferais pas vraiment avancer les choses, surtout qu'il avait une fois de plus raison, nous ne pouvions pas continuer éternellement ainsi. Finalement avant de répondre je retournais m'installer sur le rebords de la fenêtre, le dos cette fois contre la vitre, je lui laissais la place de s'installer à mes côtés. Je me remis à me mordiller la lèvre, je cherchais mes mots afin de facilité les choses, car si lui avait du mal à parler de ces sentiments, moi j'avais du mal à y voir clair. Je remis une mèche de cheveux derrière mon oreille et décidait que le silence avait assez duré. Je ne t'en veux pas tu sais. Enfin je t'en veux de la manière dont tu l'a fait, mais je sais dans le fond que tu as fais le bon choix. Je levais enfin les yeux vers lui et réussis à lui sourire de manière un peu plus convaincante, en faite j'avais l'impression que s'était la première fois depuis des jours que je souriais. Je pris le temps de l'observer, son regard était moins grave, moins soucieux et beaucoup plus heureux, même si lui ne s'en rendait pas compte, c'est la présence de Lilas dont il avait besoin, moi je n'étais celle qui lui fallait. je ne savais même pas si nous pouvions nous considérer comme des amis. On va juste avoir besoin de temps pour définir ce que nous sommes l'un pour l'autre. Mais cela n'empêche pas que j'ai toujours envie de te gifler pour la manière dont tu as fait les choses. Même si je le faisais sous le trait de l'humour, cela n'en restait pas moins la vérité, parfois j'avais envie de le gifler, de lui faire mal pour qu'il se rende compte du mal qu'il avait pu me faire ce jour-là.
AVENGEDINCHAINS


Dernière édition par Philaé Anderson le Ven 17 Avr - 10:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: Friends or not ? Friends of course ! (Jeremiah) Mer 15 Avr - 2:53


Friends or not ? Friends of course !
Philaé & Jeremiah
Je n'avais aucune certitude quand à cette discussion. Tout pouvait aller pour le mieux, comme tout pouvait finalement dégénérer. J'espérais pourtant que les choses se fassent dans le calme, j'avais eu ma dose d'action et de sensations forte pour ma semaine, cette fois et j'aspirais à un peu de douceur et de sérénité, même si j'avais conscience qu'après tout ça c'était sans doute trop demander à Philaé. Aucun de nous deux n'avait envie d'être là, dans cette situation, l'air était lourd, nous passions notre temps à soupirer et finalement, elle se résigna et retourna s'installer à sa place. Je la suivis donc, m'installant à côté d'elle, sans oser de moi-même réellement engager la discussion qui s'annonçait épineuse. Elle brisa le silence avant moi. Elle m'en voulait, et ça c'était loin d'être une surprise, je l'avais bien compris, tout comme le reste du groupe ou presque d'ailleurs. Pourtant, elle annonça le contraire...ce qui me surpris, avant qu'elle ne m'annonce qu'elle ne m'en voulait finalement que pour ma manière d'avoir fait les choses. Là, je ne pouvais que lui donner raison. J'avais été salaud, il n'y avait pas d'autre mot. Tout simplement, j'avais briser cette si belle image de héros, ou presque, qu'elle s'était faite de moi en piétinant, purement et simplement ses sentiments. Pourtant, je ne l'avais jamais voulu, bien au contraire. J'avais fais mon choix, mais j'appréciais Philaé, elle était devenue tout simplement importante à mes yeux, tout comme sa petite fille d'ailleurs que je ne pouvais m'empêcher d'aimer comme s'il s'agissait de la mienne. Son regard se posa sur moi, alors qu'elle tentait de me sourire. Elle enchaîna ensuite, avançant qu'il allait simplement nous falloir du temps, et que l'envie de me gifler persistait dans son esprit, ce qui me fit sourire. « Si ça t'amuse, ou te fais du bien...tu peux toujours te la mettre ta gifle. » Je n'en étais plus à ça près, de toute façon. Et puis il s'agissait de Philaé, une femme toute frêle et je savais que je pourrais encaisser une petite gifle sans problème. « En revanche, je sais que j'ai pas besoin de temps de mon côté pour savoir que je t'apprécie et que quoi qu'il arrive, je vais continuer de veiller sur Skye et sur toi. » Elle faisait partie de mon groupe après tout, et même si d'une manière qui n'appartenait qu'à nous, les choses avaient changer entre Lilas et moi, je comptais pas faire en sorte que les choses changent dans ce groupe. J'avais bien conscience qu'une bonne entente allait être importante si nous voulions tous survivre et que les tensions se serviraient qu'à nous ralentir, c'est d'ailleurs pour cette raison que j'avais fais des efforts pour Garrett. « J'étais pas celui qu'il te fallait, Philaé. Je m'en suis rendu compte avant toi, et j'ai pas pris le temps d'en parler avec toi. J'en ai pas eu le temps aussi... » Il faut dire que les choses n'avaient fait que s’enchaîner, et dans le feu de l'action, sous le coup de l'adrénaline, j'avais simplement embrasser Lilas, sous la pluie après avoir failli me faire dévorer et sous les yeux d'une femme qui avouer m'aimer quelques avant. « Mais ça n’excuse rien. J'avais pas préméditer tout ça...je crois que j'ai eu peur de perdre Lilas à un moment..et quand je l'ai retrouver, il a fallu que j'évacue. C'est totalement con. J'ai oublier le reste...même toi. » Je ne savais pas si j'étais en train de m'expliquer, ou simplement en train de m'enfoncer avec mon discours. Mais il fallait que ça sorte, c'était ce que j'avais besoin qu'elle sache. C'était mon explication, à toutes mes actions, aussi étrange soit-elle. J'avais simplement eu besoin d'avouer à la femme que j'aimais sûrement depuis plusieurs années déjà, qu'elle comptait pour moi, et comme toujours...j'avais agis au lieu de discuter.
Revenir en haut Aller en bas

My name is
Contenu sponsorisé
and i'm trying to survive

MessageSujet: Re: Friends or not ? Friends of course ! (Jeremiah)

Revenir en haut Aller en bas

Friends or not ? Friends of course ! (Jeremiah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» From S*x Friends to Best Friends ! [Arizona]
» Friends, we need your feedback
» 08. That's what friends are for
» [THEME] Just friends ? [TERMINE]
» After the show between friends [Rachel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deal With Death :: 
Hors Jeu
 :: Rps.
-