AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez

Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) Empty
MessageSujet: Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) EmptyJeu 12 Mar - 20:00


“ Lincoln Jack Knowles ”
Entre la vie et la mort il n'y a qu'un pas, entre la tristesse et et le bonheur, il y a une route infinie



“ Identité ! ”
Je m'appelle Lincoln Jack Knowles, je suis né(e) le 02 mai à Talahassee et j'ai donc 30 ans. Je possède 2 arme(s) et elle(s) est(sont) la(les) suivante(s) : une hache d'incendie et un magnum

Actuellement célibataire, j'ai toujours été hétérosexuel. Ma santé est plutôt bonne et j'ai la mauvaise/bonne habitude de devenir sarcastique quand je suis face a une situation embarrassante pour moi, mais d'aider mon prochain quand il le faut.

Avant que les morts ne se relèvent j'étais mécanicien, je vivais à Pittsburg et je me sentais complètement bien. Aujourd'hui je survie grâce aux solitaires et mon groupe serait plutôt celui des Militis. Quand je croise un rôdeur, je me sent complètement dégoûter et perplexe sur leur nature.

Tout le monde me dit que je ressemble à Charlie Hunnam.

Dans la réalité mon petit nom c'est Justine, j'ai 22 ans et j'ai connu le forum grâce à FB. Je pense être présent(e) 7/7 (je viens quasi tout les jours, mes réponses le sont tout autant mais dépendent également de ma vie IRL ;) ) et enfin je pense que le forum m'a l'air actif et sympathique !
“ Caractère ! ”
J'suis ni un tendre ni un joli cœur, pas plus qu'un mec qui connaît les bonnes manières. Si je veux un truc je me sert ou je me bat pour l'avoir, j'ai était élevé sans limite et même si j'ai fait un tour dans plusieurs familles d’accueil, connu ce qu'était un centre pour jeunes en difficulté j'ai toujours garder en tête que quoi que vous faites quoi que vous disiez les gens vous auront déjà coller un étiquette sur le front. Quand j’étais petit, j’étais plutôt du genre réservé, introverti, mon père me traiter d'autiste quand il remarquer ma présence et ma mère elle ne l'a remarquer quasiment jamais, ou alors pour que j'aille lui compter la monnaie que ses clients lui filer. Alors dans toute cette folie, lorsque j'en avais marre des cris et des injures je partais de chez moi, j’allais dans un terrain vague et je m’allongeais par terre en regardant le ciel, plutôt rêveur je m'imaginer ce qui pourrait être une vie meilleure, une vie parfaite que d'autre enfants devait sûrement vivre a ce moment la. Je sais pas ce qu'a le destin, je sais pas ce que décide la vie quand vous arrivez sur terre, est-ce calculer d'avance ? Est-ce quand vos parents vous conçoit même sans le vouloir elle se dit « Tiens, toi tu va souffrir ? », j'suis du genre a me poser pleins de questions a la secondes, je suis donc souvent absent et dans mes pensées il n'est pas rare qu'on disent de moi que je suis quelqu'un de pas a l'écoute ou qui s'en fout, ça dépends de qui est en face de moi. Je sais me débrouiller seul et pendant longtemps je me débrouiller seul, avoir besoin des autres m'attacher ça n'a jamais était mon fort je ne suis également pas doué pour montrer mon affection pour les gens que j'aime vraiment, le verbe aimer pour moi et quelque chose de complexe, non seulement parce que je n'ai jamais eu de l'amour étant petit et que même en grandissant je n'ai jamais connu l'amour d'une femme, même si j'ai était marié je n'imaginer pas au fond un amour comme celui qu'on a eu. Je suis amateur des bonnes choses, c'est-a-dire que je ne me prive pas entre la bière, les motos et les potes rien ne me fait changer d'avis non plus quand je me suis mis en tête quelque chose ! Mon plaisir dans la vie, la seule chose qui me rend heureux c'est la sensation de liberté que j'ai quand je conduit ma bécane c'est le seule endroit au monde ou je ne suis pas juger pas emmerder. Je suis quelqu'un de protecteur également malgré mes grand airs de mecs bourru et protéger mon fils était ma priorité, lui donner l'amour le temps et la vie que je n'ai pas eu était ma priorité même si mon ex-femme trouver que j’étais pas le père idéal, malheureusement sa mort ma refroidi et je n'ai plus envie de m'attacher aux personnes ...

“ Histoire ! ”
C'était un 2 Mai que Lincoln vit le jour, un matin alors que le soleil venait de se lever et que la rosé venait de se déposer sur les plantes. A l’hôpital tout était calme, l'agitation était réservé au service des urgences, le reste des chambres était calme c'était donc une matinée des plus tranquille … Sauf sans compter sur l'apparition d'une femme enceinte jusqu'au coup qui débarqua au service des urgences elle était sur le point d'accoucher mais elle était persuadée que c'était autre chose, qu'elle allait mourir malgré la patience des infirmières présentes elle hurlait dans tout l’hôpital alors que les contractions se faisait de plus en plus forte « Madame vous allais accoucher ! » « Quoi ? Moi enceinte ? JAMAIS ! », bien sur ce n'était pas l’œuvre du saint-esprit bien que le nom de la femme soit Marie. A vrai dire le père de cet enfant était un alcoolique, un de ses clients car malheureusement Marie était une prostituée et vivait entre l'alcool et ses clients. Son client le plus régulier à savoir Liam  l'avait mis enceinte sans que bien évidement celle-ci ne soit au courant, une sorte de dénie de grossesse jusqu'au jour ou Lincoln décida de pointer le bout de son nez. Dans d’innombrables cries et insultes Marie donna naissance a la petite tête blonde Lincoln « Comme son bon a rien de grand-père ! » avait-elle déclaré quand l'infirmière lui demanda quelle nom elle voulait donner a son fils, parce que a présent elle était mère en plus de son statut fragile de femme elle devait maintenant s'occuper de son enfant, et au début a l’hôpital elle ne s'en occuper quasiment jamais ce sont les infirmières qui ont du forcer la main pour qu'elle lui donne au moins le biberon. Elle avait appeler Liam pour le prévenir bien entendu il n'avait pas répondu et elle lui avait alors laisser un message en l'insultant de tout les noms sur son répondeur. Liam se pointa quelques jours après les mains dans les poches « T'aurait pas pu prendre des précautions ? On se retrouve avec un chiard sur le dos maintenant … En plus tu va pas pouvoir aller taffer pendant combien de temps hein ? » bien entendu la suite de la conversation était entremêler de mots imprononçables et les infirmière ont du intervenir pour calmer les deux jeunes gens. Finalement il accepta de reconnaître le môme et vint le lendemain chercher Marie et Lincoln, sans même avoir demander comment il s’appeler, de toute façon qu'elle importance ?
Quand elle sorti enfin de l'hôpital Marie rentra donc chez elle, il fallait a présent retrouver sa vie misérable cette vie qu'elle avait choisi a ses 18 ans en partant de chez ses parents contre leur avis pensant faire mieux et bien toute seule, malheureusement même si le discours des aînés sembles être un ramassis qui radotent, il faut avouer que sur certains point ils n'ont pas tort. Marie en est un parfait exemple, entre l'alcool, la drogue et la prostitution elle n'avait pas tarder a tomber aussi bas. Lorsqu'elle avait rencontrée Liam au début elle tomba amoureuse, ses yeux bleus, sa façon de vous parler, tout faisait de Liam l'homme le plus charmant de la terre, sans compter qu'il était un beau parleur, il savait pertinemment qu'elle phrase sortir pour s'en sortir justement et avec Marie il n'avait jamais arrêté il avait une emprise sur elle et quand elle s'en rendit compte il était trop tard, il était déjà installer avec elle, buvait comme un trou tout les jours, devenait violent et la forcer a se prostituer encore plus pour ramasser l'argent et le dépenser en drogue/alcool/autres putes. Elle éleva tant bien que mal l'enfant que Liam lui avait fait, ce salaud ne perdait rien pour attendre, entre les couches les pleures les biberons et les coup de son compagnon Lincoln ne connut pas vraiment d'amour au sein du foyer ou il vivait, et son premier mot qu'il prononça n'était pas maman ou papa non c'était « Ta gueule » dans un langage déformé par la langue des bébés. Bien au contraire, plus il grandissait et plus il faisait vivre un enfer a ses parents, entre les disparitions la nuit, être ramener pas les policiers parce qu’il traîner dehors ou faisait connerie sur connerie, sécher l'école … Bref Lincoln avait décider de haïr ses parents de l'avoir mis au monde et de lui faire vivre cet enfer.
L'enfance de Lincoln ne fut donc pas contre toute attente rythmer de joies, d'amour ou autres mignardises que tout être connaît en grandissant, Lincoln c'était l'inverse et fut bien affecter par la violence de son père, le détachement de sa mère, il en soufra toute sa vie en souffre peut-être encore aujourd'hui et cela explique donc le comportement un peu bourru qu'il peut avoir même si toute sa vie au fond de lui une petite voix ne cessera de lui murmurer « Tu n'est pas comme ça ... ». Ce n'est qu'a ses 7 ans que tout bascula, a ses 7 ans que la chère petite tête blonde prit une mauvaise décision dans sa vie, une décision qui changea a tout jamais le cours de sa vie. Alors qu'un soir de plus sa mère et son père c'était engueulés et que le père avait littéralement fracasser le visage de sa femme celui-ci était parti vadrouiller on ne sais ou laissant la femme avec son fils, bien évidemment celle-ci ne prit même pas conscience que son fils avait assisté une fois de plus a la scène et alla s'envoyer une bouteille de gin descendant la bouteille verre après verre et tombant dans un sommeil proche du coma, Lincoln avait donc tout vu tout entendu, la rage était montait en lui et si il faut purifier ses âmes alors il allait les purifier et par un moyen radical ; le feu. Il pris donc une bouteille de produit ménagé qu'il aspergea dans tout le salon ou dormait sa mère sur le canapé, elle ne se rendit même pas compte de ce qu'il se passé. Une fois fait il pris une boite d'allumettes en craqua une et la jeta dans le salon, il sortit dehors et resta planter devant la maison fixant son œuvre alors que les flammes grignotait la maison, sa mère succomba dans les flammes et lorsque son père arriva sur place il se mit a battre son fils, c'est alors que les pompiers prirent en charge l'enfant l'emmenant a l’hôpital et sur ordre d'un psychologue et de quelques témoins (voisins pour la plupart car la famille n'avait pas vraiment d'amis) il fut ordonné de placer Lincoln dans un centre de redressement afin de lui éviter toute rechute au niveau psychologique.
Ce fut a la fois une transformation et a la fois une prison, la-bas Lincoln apprit a se battre, a devenir plus malin qu'a son habitude, ici la loi du plus fort régner surtout quand les surveillants avait le dos tourner. Il devint donc un leader, imposant ses choix et martyrisant les plus faibles, rigolant avec ses potes il retrouva un semblant d'humanité, il grandit donc normalement comme tout enfant devrait grandir, même si il n'y avait toujours pas cet amour autour de lui … Et puis il y avait le vieux concierge au centre de redressement, qui passer ses journées a bricoler des bagnoles pour se faire un peu d'argent a côté, et Lincoln passait ses journées a regarder le vieux bricoler fasciné par les bagnoles fasciné par la mécanique … Au bout de quelques temps le vieux lui proposa de venir voir de plus près et finalement de le laisser l'aider, Lincoln passait ses journées libre a bricoler comme un enfant de son âge mais sans sa tâche il était attentif plus qu'a l'ordinaire, ce fut le déclic tout le monde remarqua le changement et se fut dans cette optique positive que finalement la justice décida de laisser sortir Lincoln, qu'il reparte vivre dans une famille d’accueil.
Mais alors qu'il pensé enfin vivre une vie de famille des plus normal rien en se passa comme il le souhaité, les enfants ou encore parfois les parents le craignait tant par son côté refermer que par con passé, Lincoln ressentait tout ça il le voyait bien qu'on lui faisait pas confiance malgré qu'il tenter de tout faire pour se faire intégré mais au bout de quelques mois il lâcha l’affaire et devenait ingérable ! Puisqu'on lui coller une étiquette de délinquant alors il allait agir ainsi, ils voulaient que Lincoln soit comme ça ? Ils le voyaient ainsi ? C'est ce qu'il devint, enchaînant les conneries, enchaînant les aller-retour au poste de police, épuiser les familles finirent par abandonner et Lincoln en fit 17 au total jusqu'à sa majorité. Enfin la dernière dans la quelle il tomba fit en sorte qu'il n'y est pas d'accrochage et avait proposer de lui payer une formation de mécano histoire que sa passion pour les bécanes/bagnoles puissent peut-être le canaliser. Ce fut en effet l'effet attendu même si le beau blond resta un bad-boy dans l'âme il n'embêta plus directement sa famille d’accueil et a la surprise de beaucoup de personne il obtint son diplôme de mécano avec une facilitée remarquable. Reconnaissant, il prit quand même la décision de partir directement de chez lui pour partir loin de cet état et de son passé, après tout il avait gardé ses envies avec lui,  il avait acheté une vielle moto qu'il avait retapé le genre de grosse cylindre style Harley il partit donc avec un simple sac-a-dos et s'arrêta dans une ville de Pennsylvanie ; Pittsburg, ne pensant pas s'y arrêter il fit la connaissance d'un groupe de motard avec qui il passa quelques jours pour finalement rentrer dans la bande et trouver un boulot de mécano, Lincoln s'installa définitivement la-bas se plaisant dans sa nouvelle vie alliant femmes, bières, motos et devenant un mécano réputer dans la ville.
A ses 22 ans il fit la connaissance d'une jeune-femme sublime le genre de beauté qui vous reste dans la tête … Et dans la peau. Ils se fréquentèrent plusieurs fois, la rousse prénommé Johanne avait totalement Lincoln sous son emprise, ils passèrent des nuits torrides, des jours heureux ensembles et puis un jour fou amoureux d'elle il lui demanda de l'épouser, cet amour qu'il rechercher tant il l'avait enfin trouver en la personne de Johanne, conciliante, douce et incendiaire il trouvait que chaque défauts faisait toutes les qualités de cette fille et vice-versa elle le rendait fou.
Leur vie était des plus normal, heureux ils partageaient leur quotidien dans un bonheur presque euphorique Lincoln en oublié tout son passé tout ce qui faisait de lui ce qu'il était, pour lui ce qu'il compté c'était l'instant présent et rien d'autres … Et après deux ans de bonheur Johanne tomba enceinte et ce fut pour Lincoln un bonheur sans nom son fils Trucker vit donc le jour un soir du 2 Novembre le même jour que Lincoln, sauf que le père lui fit une promesse une promesse qu'il n'oublia jamais d’honorer tout au long de sa vie, celle qu'il serait toujours heureux, que Lincoln ferait tout pour lui qu'il n'aura pas la vie qu'il a eu lui … Son fils était devenu sa raison de vivre. Malheureusement la vie que mené Lincoln ne pouvait coller a une vie de famille et malgré son bonheur les disputes avec Johanne se faisait de plus en plus nombreuses et finalement 1 an après la naissance de leur fils le divorce fut prononcé et elle obtint la garde de l'enfant, et par vengeance ou par fierté elle déménagea loin de Lincoln à  Lynchburg …
Les années passèrent et Lincoln tenta tant bien que mal d'être un exemple pour son fils, quand il était la il était un père modèle l'emmené au parc, lui montré deux trois trucs sur sa moto, bref un bon père, quand l'enfant n'était pas la Lincoln partait avec ses potes motards, vagabonder, picoler se taper plusieurs femmes et n'était pas près a se remettre avec quelqu'un … Bref les années passèrent …

Lorsque le matin ou il apprit l'épidémie, les morts et tout le reste il eu du mal a le comprendre et a le croire, mais quelques jours après l'annonce, les vidéos, les photos tout tourner sur internet et sur les chaînes de télé, puis un jour il le vit de ses yeux dans la rue, un mort se releva et se jeta sur un vivant comme ça sans raison et le bouffa … Quel bordel ! Il fallait qu'il parte en direction de la ville ou vivait son ex-femme et son fils, il fallait qu'il les retrouvent et qu'il les protège il est hors de question de mourir ou que son fils meurt par ses espèce de créature. Alors qu'il prit la décision de fuir la ville ou il vivait il prit soin de passer par le garage pour remettre deux trois pièces sur sa bécane mais la rencontre qu'il fit le rendit complètement dingue « Non Joe recule ... RECULE PUTAIN ! » il avait saisis une hache qui traînait par la et avait fendu le crâne de son chef mécano, « Bordel de merde ... », crachant par terre il finit par partir un sac sur le dos et sa bécane, il fallait qu'il les trouvent coûte que coûte. Après d’innombrables villes et morts il arriva enfin dans la ville ou se trouver sa femme et son fils, mais il n'y trouva que des morts, la ville n'avait pas tenu et au loin se balader le cadavre a moitié bouffer de son ex belle-mère, il lui manquer un bras.
Aucune trace d'eux, aucune il se chercher partout, identifier les cadavres, hurler leur noms, tuer des innocent pour survivre, mais il ne penser pas a coopérer, après tout la loi du plus fort il avait connu ça et son instinct premier revenait au grand galop. Et puis un jour au détour d'une rue de Christianburg  il fit la rencontre d'une rousse, pensant a sa femme il vint a la rencontre de la jeune-femme, ce n'était pas elle mais la jeune-femme allait chambouler sa vie il le sentait, ayant fuit des rôdeurs et marchant ensembles pendant un cours temps ils décidèrent de faire un bout de chemin ensembles, Lincoln aimer bien la jeune-femme son aspect fragile sa façon de rire malgré que se soit la merde tout autour d'eux … Mais au bout de quelques jours il penser toujours a son fils alors au détour d'un dîner avec la jolie Carrie il lui expliqua qu'il devait partir les retrouver, et que peut-être après ça ils se retrouveraient tout les deux, dans le fond il ne voulait pas abandonner la jeune-femme mais il le devait pour son fils … Ne mettant pas vraiment de mots sur ce qu'il ressent ou autre elle le laissa partir, il n'était pas du genre causant de toute façon et leur adieux se fit rapidement.

Quelques jours après avoir laisser Carrie il finit par découvrir un ancien camp de réfugiés dans un lycée, et au détour d'un couloir l'horreur le frappa, le corps de sa femme et de son fils était par terre dans une mare de sang et complètement massacrer, par chance la tête avait était toucher du coup ils ne c'était pas réveiller pour marcher parmi l'armée des morts qui était dehors, et il n'avait pas a les tuer aussi, une chose qu'il redouter plus que tout … Il décida de repartir a la recherche de ceux qui aurait pu faire ça pris d'une rage presque animal.

Mais une question demeurait … Qui avait fait ça ?


Code:
[color=#ff3300]■■■[/color] CHARLIE HUNNAM ✗ Lincoln J. Knowles


Dernière édition par Lincoln J. Knowles le Dim 15 Mar - 20:04, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) Empty
MessageSujet: Re: Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) EmptyJeu 12 Mar - 20:05

Bienvenue Lincoln ! & bon courage avec ta fiche. Si tu as des questions, surtout n'hésites pas, nos boîtes MP sont ouvertes.

Et ... j'ajouterais que tu vas faire une heureuse !!! :08:
Revenir en haut Aller en bas
Ozalee Mc Carthy
My name is
Ozalee Mc Carthy
and i'm trying to survive
☣ MESSAGES : 249
☣ ICI DEPUIS LE : 17/02/2015

Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) Empty
MessageSujet: Re: Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) EmptyJeu 12 Mar - 20:14

Coucou Lincoln et bienvenue parmi nous.

C'est clair que Carrie va être aux anges :35:

Du coup bon courage pour ta fiche et si tu as la moindre question, nos boites à Mp sont là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) Empty
MessageSujet: Re: Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) EmptyJeu 12 Mar - 20:17

Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Lilas Holden
My name is
Lilas Holden
and i'm trying to survive
☣ MESSAGES : 96
☣ ICI DEPUIS LE : 21/02/2015

Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) Empty
MessageSujet: Re: Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) EmptyJeu 12 Mar - 21:04

Bienvenuuue :41:

Carrie va être si heureuse !

___________________

    I’m waking up to ash and dust. I wipe my brow and sweat my rust. I’m breathing in the chemicals. I’m breaking in and shaping up. Then checking out on the prison bus. This is it the apocalypse. I’m waking up I feel it in my bones enough to make my systems blow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) Empty
MessageSujet: Re: Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) EmptyJeu 12 Mar - 21:58

Bienvenue dans l'enfer de mon terrain de jeu :26:

Je confirme qu'elle va être au anges :07:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) Empty
MessageSujet: Re: Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) EmptyVen 13 Mar - 0:34

Bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) Empty
MessageSujet: Re: Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) EmptyVen 13 Mar - 5:50

AAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHH :35:

*s'évanoui, se reveille, se revanoui*

Mon Lincoln est là! Les mecs mon Lincoln est là! *secoue Azazell comme un prunier!*

Bienvenuuuuuuuuuuuuuue! Je suis tellement heureux de te voir :52: n'hésite pas si tu as la moindre question ou autre, je suis tout à toi! Entièrement, totalement intégralement! (soit pas jaloux Zazou! xD)

Bon courage pour la fiche et à très bientot :08:
Revenir en haut Aller en bas
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) Empty
MessageSujet: Re: Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) EmptyVen 13 Mar - 10:25

Beau gosse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) Empty
MessageSujet: Re: Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) EmptyDim 15 Mar - 21:08

Pour moi c'est parfait, j'attends maintenant l'avis de Carrie pour te valider complétement ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité

My name is
Invité
and i'm trying to survive

Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) Empty
MessageSujet: Re: Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) EmptyDim 15 Mar - 22:02

je dirais attention aux fautes d'inattention, mais sinon l'histoire me conviens parfaitement donc je validerai bien ce beaux gosses :13:
Revenir en haut Aller en bas

My name is
Contenu sponsorisé
and i'm trying to survive

Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) Empty
MessageSujet: Re: Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c) Empty

Revenir en haut Aller en bas

Lincoln Jack Knowles - Car né de la poussière, tu redeviendras poussière ... (u.c)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.
» Jack Skellington
» Dossier de Jack O'Neill
» Gallerie de Jack
» Poussière d'Etoiles A finir [MANQUE KIT]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Deal With Death :: 
Hors Jeu
 :: Fiches.
-